Le label « Vitrine Industrie du Futur » a récompensé, mardi 8 septembre, sept nouvelles entreprises, dont quatre French Fabbers 

Grand cru pour la French Fab. Les entreprises DualSun, EOZ, JPB Système et WILO France ont décroché leur label « Vitrine Industrie du Futur », aux côtés de Rochette Industrie, Sepro Group et Sidel Packing SolutionsCes sept sociétés rejoignent ainsi les 79 précédents labellisés, comme étendards de l’industrie 4.0 française 

L’assurance d’une visibilité mondiale 

Décerné par l’Alliance Industrie du Futur, le label « Vitrine Industrie du Futur », récompense les « transformations réussies […] résultantes d’une combinaison d’initiatives multidisciplinaires mettant les hommes au cœur du projet d’entreprise », explique Bruno Grandjean, président de l’AIF, dans un communiqué. La transformation numérique est au cœur des initiatives saluées : « En tirant partie de la révolution numérique pour bâtir un nouveau modèle économique ou pour donner un nouvel élan à des métiers plus traditionnels, des entrepreneurs visionnaires écrivent une nouvelle page de l’industrie française ». 

Cette labellisation assure aux récompensés « une visibilité non seulement nationale mais mondiale » en mettant en avant leurs noms, mais aussi et surtout leurs bonnes pratiques. Des exemples pour l’ensemble des entreprises participant à l’éclosion de l’industrie 4.0, dont la French Fab est l’un des porte-drapeaux. 

Les entreprises de la French Fab récompensées 

JPB Système 

JPB Système, dont le CEO Damien Marc est un ambassadeur actif de la French Fab, s’est démarqué dans le secteur aéronautique en montant plusieurs lignes de production de dernière génération en France. Un pari porté par le développement interne d’outils « permettant l’interconnexion entre les machines, la gestion de la production à tous les niveaux, son suivi en temps réel et, à travers cela, la valorisation des postes de tous les collaborateurs, de l’opérateur au manager», peut-on lire dans le communiqué de l’AIF. Le développement de nouveaux produits connectésla création de la filiale digitale « Keyprod » permettant un suivi des performances en temps réel – et une méthode de management fondée sur l’initiative ont également été salués 

DualSun 

De son côté, c’est pour une France plus verte que s’engage la TPE DualSun, qui a développé, produit et commercialisé le premier panneau solaire hybride certifié au monde qui fournit à la fois de l’électricité et de l’eau chaude. Le label « Vitrine Industrie du Futur » récompense l’entreprise « pour le développement et le déploiement d’une innovation de rupture autour de la transition énergétique basée sur des partenariats avec l’écosystème français de la recherche, de l’industrie de production et du financement. ». 

WILO France 

Dans un même champ de valeurs écologiques, l’entreprise WILO France, fabricant de pompes et systèmes de pompage à haut rendement énergétique, a été récompensée pour son agilité face au renforcement des réglementations autour des consommations énergétiques de ses produits. Le développement de son pôle R&D et l’intégration d’une « culture sécurité » dans les processus opérationnels ont notamment été remarqués par le comité de l’AIF en charge de l’étude des dossiers 

EOZ 

Le fabricant français de claviers, composants et de solutions personnalisées d’interfaces Homme-machine EOZ a quant à lui fait valoir auprès de l’AIF la conception de nouveaux outils facilitant l’adaptation aux demandes des clients et l’agilité des équipes, mais aussi son organisation « organique », s’appuyant sur l’intelligence collective. L’entreprise a ainsi été labellisée « pour sa démarche centrée autour de l’Homme entrepreneur lui permettant d’intégrer les nouvelles technologies au service du développement de son positionnement marché en lien avec son écosystème », peut-on lire dans le communiqué. 

Objectif : 100 entreprises labellisées d'ici la fin de l'année

A côté de ces quatre French Fabbers se démarquent également les entreprises Rochette Industrie, Sepro Group et Sidel Packing Solutions, amenant à 86 le nombre de sociétés labellisées « Vitrine Industrie du Futur ». Le communiqué de l’AIF précise qu’un objectif de 100 entreprises récompensées à la fin de l’année 2020 a été retenu en 2018, dans le cadre du plan d’actions lancé par Edouard Philippe pour la transformation industrielle par le numérique et l’Industrie du Futur.