Chaque semaine, le Coq Bleu interroge les plus jeunes sur un mot en lien avec l’industrie. Sur fond de légèreté, découvrez le mot de la semaine à (re)découvrir.

 

 

Le « digital twin » ou jumeau numérique en bon français, désigne une copie virtuelle d’un processus, produit ou service. Cette possibilité de pouvoir créer une expression numérique des informations d’un système physique révolutionne le monde de l’industrie.

L’intérêt de cette techno révolutionnaire ? Pouvoir tester un produit ou un service en temps réel sur son modèle numérique avec la récolte de données et ainsi anticiper d’éventuels problèmes, économiser du temps et surtout de l’argent !

Si les secteurs les plus friands de cette technologie sont l’aéronautique et la défense, son utilisation se démocratise aujourd’hui dans de nombreux domaines : gestion énergétique des bâtiments (avec la technologie BIM), aviation ou encore course automobile… Le jumeau numérique multiplie donc les opportunités, améliore la performance et baisse considérablement les coûts !

 

 

Eh non, les Miis (personnages de Nintendo) n’ont rien à voir avec le jumeau numérique comme suggéré dans notre micro-trottoir. Pour autant, les amateurs de jeu de course auront déjà croisé son lointain cousin dans le mode « contre-la-montre » de leur jeu vidéo préféré (oui oui, on parle bien du « ghost » dans Mario Kart).