Entrez dans les coulisses de l’industrie française. À travers le regard décalé des photographes d’Ooshot, partez à la rencontre de ces employés et dirigeants d’ateliers industriels. Aujourd’hui, place à la résilience dans les ateliers de Someflu.

Agilité et adaptabilité. Someflu a su profiter de cette crise pour se réinventer. « Ce sont dans ces périodes de crise que nous acceptons de remettre en cause de nombreuses habitudes, sortir de notre zone de confort, accepter le changement. La période est propice à la transformation et à l’innovation », assure Alexandre Lacour, président de la société Someflu qui fabrique des pompes pour fluides corrosifs.

Innovation humaine
Toujours garder l’humain au centre de l’innovation technologique.

Communiquer pour mieux se réinventer

Avant de se lancer dans des projets de fond, les équipes de Someflu ont dû d’abord appréhender cette situation inédite. L’entreprise a intensifié les temps d’échanges et de communication en interne. « Le but est de partager mutuellement les compréhensions et inquiétudes sur cette crise tout en acceptant de ne pas avoir toutes les réponses au moment souhaité. Vivre l'incertitude ensemble au quotidien ! », indique Alexandre Lacour. Au début de la crise, cette incertitude a semé le doute chez certains salariés, mais les échanges ont servi à rassurer et à remotiver les troupes. « Nous avons une équipe dynamique, toujours partante pour échanger de nouvelles idées et ainsi faire évoluer l’atelier », affirme Jean-Marc Roger, qui assure la programmation dans le pôle fabrication.

Interagir
Interagir en respectant les gestes barrières

Someflu a mis en place un roulement entre deux équipes pour assurer les mesures barrières et maintenir la production. En parallèle, certains salariés ont vécu le confinement en télétravail et ont avancé sur les projets de développement de produits, en essayant de trouver des solutions pour gagner en compétitivité. « Ils ont autant que possible essayé d’être disponibles et réactifs à toutes les demandes venues de la production », précise le président.

Précision d'horloger
Innover avec la précision d’un horloger

Tous les salariés l’admettent, cette période si particulière a permis de souder un peu plus les effectifs. René Plé, dans l’entreprise depuis 9 ans en tant que fraiseur, tourneur conventionnel confirme avoir vécu cette expérience comme « un bon moyen de renforcer l’esprit d’équipe ».
Alexandre Lacour est fier de ses collaborateurs. « Je les remercie pour leur solidarité, leur confiance, leur authenticité et leur engagement dans cette période de crise !
Nous essayons autant que possible de partager certaines valeurs propres à l'entreprise familiale et leur professionnalisme illustre la qualité et le sérieux de notre industrie française ! »

Salariés
la distanciation sociale made in Someflu

Entrez dans l'atelier de MGA Technologies qui mise sur le rebond de l'économie.