Lancée le 12 novembre 2020 par Agnès Pannier-Runacher et Nicolas Dufourcq, la plateforme Boost French Fab vise à mettre en relation offreurs de solutions et lauréats France Relance.  

L’outil Boost French Fab entend bien favoriser la mise en oeuvre rapide des investissements subventionnés par le plan de relance. Soutenu par la Fédération des industries de la mécanique (FIM) et Bpifrance, imaginé par les entrepreneurs Laurent Couillard (InUse) et Yann Jaubert (Alfi Technologies), il s’adresse aux lauréats et postulants du plan déployé par le gouvernement et aux offreurs de solutions « Industrie du futur ». Objectif : mettre en relation l’un et l’autre acteur pour renforcer l’écosystème industriel français.  

Industriels et offreurs de solution appelés à collaborer 

Aux deux parties appelées à adhérer à Boost French Fab s’ouvrent plusieurs perspectives. Côté industriels, l’utilisation de l’outil permettra, entre autres, d’avoir accès à de nouveaux fournisseurs et de nouvelles offres françaises. Les lauréats et postulants de France Relance pourront ainsi compter sur la prise en compte de leurs différents besoins par la plateforme pour sélectionner rapidement des solutions innovantes. En cas de besoin un expert neutre, du CETIM, pourra aider à analyser les offres reçues.

Côté offreurs de solution, l’adhésion promet une visibilité de leurs produits « industrie du futur », une mise en relation ciblée et intelligente avec de potentiels futurs clients industriels, mais aussi la facilitation de la mise en œuvre de projets collaboratifs. Un échange de bons procédés, porté par la ministre déléguée à l’Industrie Agnès Pannier-Runacher : « Grâce au travail effectué par les entrepreneurs de la French Fab, la Fédération des Industries mécaniques, l’Alliance pour l’industrie du futur, le CETIM et Bpifrance, "Boost French Fab" va permettre de déployer rapidement sur le terrain les moyens mis en œuvre par le plan "France Relance" pour transformer notre économie et préparer le rebond. "Boost French Fab" permet ainsi de valoriser et de faciliter le recours aux nombreux offreurs de solutions français, pour que le plan de relance bénéficie à l’ensemble de la chaîne de valeur.». 

Pour rejoindre la démarche Boost French Fabrendez-vous sur le site