L’enquête « Résister et se relever », de Bpifrance Le Lab met en avant la question des délocalisations / relocalisations dans la filière.

D’après l’enquête « Résister et se relever », menée du 10 au 16 juin auprès de 1719 dirigeants d’entreprise (503 réponses exploitables), 90% des industriels interrogés sont favorables à une relocalisation en France et pensent qu’il faut accélérer les investissements en ce sens. Pour autant, cette relocalisation ne se fera pas sans un accompagnement fort des pouvoirs publics (financement, diminution des charges, etc.) pour 85% d’entre eux.

Une pression sur la délocalisation qui perdure

Malgré leur envie de relocalisation, 25% des industriels ont été confrontés à la délocalisation ces 5 dernières années. À la question « à quelle fréquence vos clients/acheteurs vous ont-ils incité à délocaliser ? », 5% répondent souvent, et 21% une ou plusieurs fois. Dans un cas sur deux cette action représente une condition sine qua non pour poursuivre la relation contractuelle.

Retrouvez l’enquête complète de Bpifrance Le Lab

A lire aussi : Les ETI anticipent un retour à la normale de leur activité en fin d’année