La deeptech rennaise Cailabs, à l’origine d’une technologie de rupture qui décuple les performances des fibres optiques, développe avec Safran des composants pour transporter une quantité quasi-infinie de données à bord des avions.

Ensemble, ils décuplent les capacités de transports de données dans les avions. Il faut dire qu’avec près de 4,3 milliards de passagers (chiffre Oaci, 2018), les acteurs du transport aérien doivent se transformer et vite pour répondre aux besoins croissants d'échanges de données à bord, que ce soit côté passagers ou personnels. Pour faire face à ce défi, la start-up rennaise Cailabs, dont la technologie permet d’augmenter la performance des fibres optiques, et Safran Electrical & Power, filiale du groupe Safran spécialisée dans les systèmes électriques aéronautiques, planchent ensemble sur le développement de solutions visant à décupler les capacités de transport de données à bord.

Une stratégie partenariale durable

« Avec Safran, nous avons l’objectif commun de proposer une nouvelle génération d’architecture de câblage au sein des avions qui augmente les capacités de transport de données et offre une grande configurabilité », indique Jean-François Morizur, fondateur et PDG de Cailabs.
Pour concevoir les composants optiques des systèmes d’interconnexion de données à bord d’avions, Cailabs a établi des liens avec Safran Electrical & Power dès 2016 dans le cadre du projet collaboratif Flylight. Celui-ci a donné naissance à un premier démonstrateur, avant la mise en place, il y a un an, d’un partenariat technologique et commercial. Les avantages de cette collaboration ? « Nous apportons une brique très innovante à Safran, tandis que la société nous apporte la connaissance et l’accès au marché, sans oublier sa capacité à garder le cap pour un programme de longue haleine », poursuit Jean-François Morizur. Safran est d’ailleurs entré au capital de Cailabs en 2017 via son fonds Safran Corporate Ventures.

Plus généralement, la deeptech rennaise mise sur une stratégie de partenariats industriels pour accélérer sur l’ensemble de ses marchés cibles. « C’est une manière de maximiser notre impact », explique le patron de Cailabs. La jeune pousse compte aujourd’hui 43 collaborateurs et déploie de plus en plus ses ailes à l’international, notamment aux Etats-Unis. C’est d’ailleurs pour renforcer sa présence outre-Atlantique et appuyer le développement industriel et commercial de ses différents produits que la pépite a levé, début octobre, 8 millions d’euros auprès de Supernova Invest. Un tour de table auquel a également participé le fonds du ministère des Armées, Definvest, aux côtés des investisseurs historiques Innovacom et Starquest Capital, ainsi que, une nouvelle fois, Safran Corporate Ventures.

Coté Tech : Cailabs

La French Tech

 

Côté Fab : Safran

La French Fab

  • Start-up deeptech créée en 2019 dans le secteur de la fibre optique
  • Ses composants innovants sont protégés par 19 familles de brevets
  • Elle emploie 43 personnes
  • Plus ancien motoriste aéronautique du monde
  • Le groupe emploie plus de 95 000 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 21 milliards d'euros en 2018
  • La branche Safran Electrical & Power est spécialisée dans la conception et la production de systèmes électriques aéronautiques