L'ADEME est le partenaire du French Fab Tour ! A cette occasion, son président Arnaud Leroy nous a partagé sa vision des enjeux de l'industrie du futur et les défis à relever pour le secteur industriel.

 

 

Selon vous, quels défis doit relever l’industrie française ?

Il y a d’abord le défi de la performance environnementale et énergétique qui est un pilier indispensable au développement d'une industrie durable et compétitive. Le secteur industriel a fait des progrès depuis les années 1990 qui se sont traduits par une amélioration de l’intensité énergétique de 37% et une diminution des émissions de CO2 de 40%. Cependant, le secteur de l’industrie avoisine encore aujourd’hui le quart de notre consommation finale d’énergie, et un tiers de la consommation d’électricité.

Il faut ainsi accélérer et amplifier le mouvement. Non seulement pour l’atteinte des objectifs énergétique et climatique poursuivis par le Plan climat, mais aussi pour permettre aux entreprises de prendre un temps d’avance dans un monde en pleine transition. Car chaque point d’efficacité énergétique gagné, c’est un peu de compétitivité en plus !

Il y a ensuite le défi de la transition numérique, mais qui est intimement lié au défi environnemental ! L’industrie est aujourd’hui bouleversée par la transformation de son modèle économique par le numérique. Les entreprises doivent ainsi s’adapter rapidement pour moderniser leurs outils si elles ne veulent pas être dépassées.

Transition numérique et transition écologique doivent se servir l’une et l’autre. Aussi, nous sommes convaincus à l’ADEME de la nécessité d’embarquer les entreprises dans une transition numérique durable, que ce soit les acteurs de l’offre numérique (réduction de l’empreinte environnementale de leurs produits), les industriels ou les financeurs (intégration de critères environnementaux dans les dispositifs de soutien à la digitalisation de l’industrie), tout en veillant à accompagner la mutation des emplois.

 

Comment imaginez-vous le futur de l’industrie française ?  

Le discours ambiant sur la désindustrialisation nous fait souvent oublier que nous avons une industrie dynamique et bien vivante dans beaucoup de secteurs. En particulier dans les filières de la croissance verte : les énergies renouvelables, le recyclage des déchets, la chimie du végétal par exemple.

La transition écologique est une véritable opportunité pour notre industrie : l’opportunité de gagner en performance, aborder les process différemment, de faire évoluer les pratiques, de relocaliser l’activité et ainsi de renforcer son impact social. Les industries qui réussiront dans le futur seront celles qui se seront saisies de ces opportunités.

 

Vous êtes partenaire du French Fab Tour. Que représente pour vous cette tournée en région ?

Dans une actualité médiatique plus friande des fermetures d’usine que des success stories, le French Fab Tour est une formidable opportunité pour montrer que la transition énergétique génère, pour l’industrie française, de belles histoires, sur tout le territoire.

Dans les énergies renouvelables, la voiture électrique, la chimie verte, le recyclage…les entreprises françaises ont un savoir-faire reconnu, elles innovent, elles créent de l’activité et de l’emploi. Il faut montrer ce dynamisme et donner envie aux jeunes de prendre leur part. Nous sommes convaincus qu’une industrie plus propre, plus sobre, plus humaine correspond aux aspirations des jeunes générations. Il faut donner à voir ces belles histoires pour leur donner envie de s’y investir. C’est l’objectif du French Fab Tour.

 

L'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) est un établissement public à caractère industriel et commercial qui agit sous la tutelle des ministères de la Recherche, de l'Écologie et de l'Énergie. Elle participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable. Elle met ses capacités d'expertise et de conseil à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale.