Deezer  le service français d'écoute de musique en streaming, est partenaire du French Fab Tour. L'occasion pour la French Fab d'en savoir plus sur la vision d'Alexis de Gemini,  CEO de Deezer France, sur l'industrie de demain.

Selon vous, quels défis doit relever l’industrie française ?

Dans un monde de plus en plus concurrentiel, l'industrie française doit, selon moi, d’une part capitaliser sur un savoir-faire, hors du commun. Aujourd’hui, ce n’est pas un hasard si certaines marques françaises, même les plus petites, attirent de plus en plus les capitaux étrangers. D’autre part, il s’agit aussi de conserver au maximum notre écosystème de production sur notre territoire.

Comment imaginez-vous le futur de l’industrie française ?

Depuis l’arrivée des nouvelles technologies et du digital, l’industrie a un tout autre visage. Aujourd’hui, nous évoluons dans un monde industriel totalement transformé, dans lequel les biens matériels ne jouent plus du tout le même rôle et peuvent parfois même totalement disparaître.
Je ne suis pas un expert dans ce domaine mais je dirais que dans une industrie, telle que je l’ai définie  transformée, il est préférable que tous les maillons de la chaîne puissent s’y retrouver. Dans le futur, il s’agit aussi de ne pas céder à certaines tentations et de préserver au maximum cette « french touch » unique au monde.

Vous êtes partenaire du French Fab Tour. Que représente pour vous cette tournée en région ?

Nous sommes ravis d’être associés à cette tournée. Même si Deezer est aujourd’hui une marque présente dans le monde entier, elle reste avant tout une marque française car elle est née en France et son siège social est resté en France. C’est passionnant d’aller à la rencontre des différentes régions qui ont aussi largement participé au succès de Deezer pour en faire un leader dans son domaine.

 

 

Deezer propose plus de 50 millions de titres à 14 millions d'utilisateurs actifs chaque mois à travers le monde. Disponible dans 180 pays, le service permet d'accéder à l'un des plus riches catalogues musical et audio sur mobile mais également sur des télévisions  et montres connectées, des enceintes intelligentes, et aussi sur les PC, Mac et tablettes grâce à une app Desktop.

L’entreprise a annoncé le 2 août une levée de fond de 160 millions d’euros auprès d’investisseurs nouveaux et existants et signé un accord exclusif de distribution avec le groupe Rotana. Cette transaction valorise désormais Deezer à 1 milliard d’euros et va permettre à la plateforme de financer l’accélération de son développement.

@deezerfr