Spécialisée dans la désinfection, Sanodev innove aussi bien pour le secteur agricole et agroalimentaire que pour ceux de la santé et de l’aéronautique. Le jeune entreprise tricolore a conçu des solutions avec une idée en tête : rendre l’industrie plus respectueuse de l’environnement. Laure Sandoval, fondatrice et présidente de la pépite limougeaude, fait le point sur les technologies déployées. 

C’est un mariage de l’innovation et de l’écologie. Depuis sept ans, Sanodev développe des solutions de décontamination, fondées sur des technologies à la pointe telles que la lumière pulsée, les micro-ondes, les arcs électriques, ou encore le plasma. Autant de traitements physiques, qui se positionnent en alternative aux substances chimiques, et qui sont à la base des produits de désinfection développés par la jeune pousse de Limoges.  

Son produit phare ? La LP.Box, une enceinte qui permet d’éliminer les pathogènes sur des surfaces, des liquides ou des produits ainsi que de dégrader des résidus phytosanitaires et médicamenteux grâce à l’émission de la lumière pulsée – une lumière polychromatique à l’effet germicide. Une machine qui trouve son utilité dans des milieux très variés : en hôpital, dans les Ehpad, dans les services d’aide à domicile… mais qui permet aussi de désinfecter des objets tels que les clefs, les livres, les smartphones, le courrier, tout comme des bocaux ou des contenants alimentaires.  

De l’agro-alimentaire à l’aéronautique 

Sanodev développe aussi d’autres outils, que ce soit pour le traitement des déchets médicaux ou encore pour le secteur agricole et agro-alimentaire. Pour ce dernier, la startup a mis au point un traitement post-récolte des fruits et des légumes qui détruit les germes grâce à la lumière pulsée. Une manière d’améliorer la conservation des produits agricoles et de réduire les pertes. Par ailleurs, la lumière pulsée sert également à désinfecter les végétaux en culture dans le cadre d’une autre solution développée par la jeune pousse. « Cette solution utilisée en synergie avec des produits de biocontrôle désinfecte et stimule les défenses naturelles des végétaux cultivés. Nous exposons la plante à la lumière pulsée, ce qui permet de désinfecter le feuillage et génère des réactions d’autodéfense contre les pathogènes qu’elle rencontre en culture », explique Laure Sandoval. Autre solution, celle de désherbage par micro-ondes, qui représente une alternative au glyphosate.  

La jeune entreprise a en outre récemment planché sur le développement de produits destinés au transport aérien. « Nous avons été sollicités par le domaine de l’aéronautique qui a un grand besoin de désinfection dans le cadre de la crise sanitaire, que ce soit des avions, des cabines, des valises ou de tout autre objet qui transite d’opérateur à opérateur et qui est potentiellement vecteur de contamination », indique la jeune dirigeante. Plus généralement, « il y a un besoin important » pour ce type de solution dans d’autres types de transport, précise cette ingénieure de formation.  

Un « made in France » qui intéresse à l’international 

Autant de projets pour cette entreprise qui tient, par ailleurs, à sourcer autant que possible en local les matières premières nécessaires à la fabrication de ses solutions et outils. « C’est made in France et même made in Limousin », assure la dirigeante. Enfin, les innovations de Sanodev commencent à susciter de l’intérêt à l’étranger – aux alentours de l’Hexagone et même jusqu’à la MongolieUn aspect de développement commercial que la société entend bien, à l’avenir, renforcer.  

 

 Sanodev, c’est : 

  • Une entreprise innovante fondée en 2013  
  • Une équipe de plus de 10 collaborateurs 
  • 300 mètres carrés de locaux, dont 130 mètres carrés d’atelier  
  • Une pépite installée à la technopole Ester de Limoges