Afficionados de crèmes hydratantes, cosmetics’s lovers et addicts des séances gommage du dimanche, voilà une nouvelle qui va vous faire plaisir ! L’industrie française des cosmétiques occupe  la 1ère place du podium avec 10 à 25 % des parts du marché au niveau mondial. Une bonne nouvelle pour un secteur en perpétuelle évolution qui n’a pas fini de nous en faire voir de toutes les couleurs !

Miroir miroir, dis-moi qui est le leader sur le marché de la cosmétique ? Mais c’est la France bien sûr ! En effet, l’industrie française des cosmétiques occupe une place de leader sur l’un marché mondial de plus de 300 milliards d’euros, en croissance régulière d’environ 4 % par an !

Mais n’allez pas imaginer que ce secteur n’est qu’une coquille vide sous un joli vernis reluisant. Bien au contraire ! Véritable emblème de la culture française à travers le monde, cette industrie dynamise les territoires, tire le développement de nombreuses filières industrielles et soutient activement le tissu de recherche en chimie et science de la vie.

Cosmétique : quelles sont les tendances de demain ?

Masques intelligents, objets qui scannent et diagnostiquent la peau, capteurs de stress environnementaux… Aujourd’hui, la beautytech s’invite chez vous… mais pas que ! Loin de se cantonner à la relation client et au BtoC, les nouvelles technologies s’orientent vers les activités qui se situent en amont de la chaîne de valeur : production, traçabilité, R&D…

Et qu’en est-il du bio ? En France, ce segment qui ne représente que 4,5 % du marché ne fait que progresser (15-20 % par an) et attire de plus en plus de marques et d’entreprises.

Une aubaine pour les biotechnologies, qui se développent à vitesse grand V et permettent d’offrir une alternative aux procédés chimiques traditionnels.

*Source : FEBEA  (Fédération des Entreprises de la Beauté) et le dossier cosmétique de bpifrance.fr