Entreprise peu connue du grand public, Teréga gère des milliers de canalisations. Partenaire du French Fab Tour, l’entreprise participe à la tournée d’été pour promouvoir l’entreprise auprès du grand public. Mais qui est vraiment Teréga ?

Qui suis-je ?

Je suis une entreprise indépendante de près de 600 salariés, et le 2e opérateur de transport et de stockage de gaz en France avec un chiffre d'affaires de 476 millions d'euros en 2018. Je suis un acteur majeur de la transition énergétique et un accélérateur d’énergies dans les territoires. Mon réseau de transport de gaz se déploie sur 15 départements dans le Grand Sud-Ouest de la France, au travers de 5 000 km de canalisations. J’ai deux sites de stockage souterrain de gaz naturel représentant près 1/4 des capacités nationales de stockage.

 

Que fait ma R&D ?

Parce que je crois au potentiel du gaz pour révolutionner la filière et faire émerger les énergies du futur, je participe au projet Jupiter 1000, le premier démonstrateur industriel français de Power to Gas. Son but : transformer les surplus d’électricité renouvelable en hydrogène vert et/ou méthane de synthèse pour la stocker.
De même, je me mobilise aux côtés des territoires pour développer le biométhane, un gaz vert et local issu de la valorisation des déchets agricoles, agroalimentaires et ménagers. En favorisant cette filière, je participe à la construction d’un nouveau modèle énergétique dans lequel les territoires sont incontournables.

 

Pourquoi suis-je partenaire du French Fab Tour ?

Selon mon PDG, Dominique Mockly : « on est partenaire du French Fab Tour, car on aime l’industrie. Car sans industrie, il n’y a pas de savoir-faire, pas de produit, et donc pas de rêves. »
C’est pourquoi, sur cette tournée du littoral français, je propose une maquette physique pédagogique « le gaz accélérateur de la transition énergétique » pour présenter mon activité au public du
French Fab Tour.  

 

Mon pdg au Tableau  

Mon pdg, Dominique Mockly, est passé au tableau lors d’une étape de la tournée. Retour en vidéo sur sa vision pour l’industrie de demain