Cycl-Add, une jeune pousse de l’Ain, recycle vos déchets en les valorisant en additifs pour plastiques. Une innovation qui s’étend aujourd’hui aux masques jetables, que la start-up compte bien réinventer !

Leur devise : « recycler l’impossible ! ». Face à une consommation sans précédent de masques jetables, surblouses et charlottes dans le secteur hospitalier, mais pas que, Cycl-Add, une start-up de la Plastics Vallée, a décidé de retrousser ses manches pour endiguer cette nouvelle source de pollution. Sa solution : transformer les masques en polypropylène non tissé en tee-shirt !

Grâce à une nouvelle chimie, l’entreprise développe des additifs pour matières plastiques issues du recyclage et de la valorisation des déchets. Un processus qui lui permet d’offrir une seconde vie à des produits en plastique actuellement non recyclables.

FFB Vignetteinnovation Cycl Add

L’union des acteurs régionaux

En s’associant à d’autres acteurs du département, Cycl-Add a mis en place une chaîne du recyclage pour relever ce défi sanitaire, environnemental, mais également technique.
« Après avoir ôté élastiques et barrettes, puis lavé les masques, on obtient un matériau sous forme de petites billes bleues. À partir de ces granulés de polypropylène, Ain Fibres fabrique les fils techniques qui sont ensuite tricotés par la société Billon. Enfin, la conception des tee-shirts est confiée à Aura Evolution », détail Hervé Guerry, dirigeant de Cycl-Add.
Avec un tee-shirt certifié anti-Covid par Sanitized et 100 % made in France, l’entreprise espère désormais s’agrandir afin d’augmenter sa capacité de production. « Nous voulons créer des usines, installer des chaînes de production. On a beaucoup de demandes et on n’arrive pas à suivre », affirme Hervé Guerry. Cycl-Add vient d’ailleurs de conclure un partenariat avec Solution Recyclage (Nantes) pour élargir sa zone d’intervention géographique dans l’Hexagone.