À l’occasion de la Semaine de l’Industrie, Bpifrance dévoile une nouvelle étude pour faire le point sur le développement de l’innovation dans le secteur industriel français et ainsi pousser à l’accélération de cette tendance. 

Au premier semestre 2022, le plan Startups et PME industrielles était lancé afin de favoriser la réindustrialisation du pays par l’innovation. En cette fin d’année, Bpifrance publie une toute nouvelle étude concernant l’innovation dans le secteur industriel. 

Les 5 leviers pour accélérer l’innovation industrielle en France

1- La renaissance industrielle française ne pourra avoir lieu que par l’innovation 

L’innovation crée un avantage compétitif qui permet de se différentier et/ou de réduire le différentiel de coût de production. Ainsi, les mouvements de relocalisation ne peuvent s’envisager qu’en intégrant du progrès technique. De même, seule l’innovation permettra de pérenniser des implantations industrielles soumises à la concurrence sur le territoire. En amenant sur le marché de nouveaux produits, elle assure le développement de nouvelles unités industrielles, ou l’extension d’unités existantes. 

2- L’innovation peut prendre des formes différentes 

L’innovation peut être scientifique et technique, à savoir un produit ou un procédé qui apporte une solution technique nouvelle à un problème rencontré par des clients. Mais l’innovation peut aussi porter sur la modernisation de l’outil de production et l’organisation, et ainsi permettre de repenser la façon dont les PME et ETI créent de la valeur avec leurs clients et leurs partenaires. 

3- Les PME et ETI industrielles doivent accélérer dans leur intégration de l’innovation 

Si les PME et ETI industrielles innovent plus que la moyenne de ce type d’entreprises, leur niveau d’innovation reste insuffisant face aux enjeux actuels, notamment lorsque l’on se compare aux acteurs du secteur, allemands ou italiens. Nos entreprises industrielles doivent ainsi passer d’une politique d’innovation incrémentale à une vraie stratégie d’innovation de rupture ambitieuse. 

4- Les PME et ETI industrielles doivent s’ouvrir sur leur écosystème d’innovation 

Pour innover, elles doivent s’ouvrir à leurs clients et fournisseurs afin de faire évoluer leur positionnement dans la chaine de valeur, créer des liens avec les startups ou avec le monde de la recherche, afin de développer de nouveaux produits ou de se transformer. 

5- Une stratégie d’innovation et des ressources associées sont nécessaires 

Sans stratégie structurée, incarnée, déclinée opérationnellement et financée, les PME et ETI industrielles ne pourront relever les défis auxquelles elles font face. Le financement de l’innovation et de l’industrialisation peut être facilité par Bpifrance ou d’autres opérateurs, mais certaines entreprises doivent envisager d’ouvrir leur capital pour atteindre leurs objectifs. 

Télécharger l’étude