En 2022, la Semaine de l’industrie se concentrera sur la thématique « agir pour une industrie d’avenir. » Les acteurs du secteur industriel souhaitant s’impliquer peuvent faire leur demande de labellisation à compter du mardi 20 septembre.

Changer le regard porté sur l’industrie et ses métiers par le grand public en général, les jeunes en particulier, tel est l’objectif premier de la Semaine de l’industrie. 

Née en 2011, l’initiative fait appel aux différents acteurs du secteur, encouragés à organiser des événements sur l’ensemble du territoire. Job dating, visites d’entreprises et d’établissements de formation, conférences, ateliers, expositions, webinaires, toutes les actions sont les bienvenues pour mettre en avant l’industrie et ses métiers. 

L’industrie du futur comme thème central 

Si la Semaine de l’industrie organisée en 2021 était placée sous le signe d’« inventer un avenir durable », cette 11e édition se concentrera sur l’industrie du futur

Un prétexte pour mette en lumière l’ensemble des transformations qui animent le Coq Bleu : Transition Écologique et Énergétique (TEE), transformation numérique, made in France et mixité. Ces thèmes serviront de moteurs à tous les événements organisés dans l’Hexagone. 

Les labellisations sont ouvertes ! 

Pour participer à cette Semaine de l’industrie, les différentes initiatives doivent obtenir leur label. Tous les acteurs sont amenés à remplir le formulaire dédié, lequel implique de remplir quatre conditions. Il faudra ainsi organiser un événement : 

  • se déroulant entre le 5 novembre et le 12 décembre 2022 ; 
  • gratuit ; 
  • ouvert au grand public : jeunes, demandeurs d’emploi, professionnels de l’enseignement et des ressources humaines, etc. ; 
  • ayant pour objectif d’informer et de communiquer sur le thème de l’industrie. 

Plus d’informations sur https://www.semaine-industrie.gouv.fr/ 

À lire également – Mission Greentech : candidatez et partez à la conquête du marché californien