Le groupe ardéchois, expert dans la transformation de matières composites, a lancé l’édition 2022 de ses « Boosters », un appel à projets dédié aux industriels de la filière des matériaux composites et thermoplastiques.

Ils sont de retour ! Les « Boosters » d’Altheora (ex Mecelec Composites) reviennent pour placer l’innovation au service de la performance et de la transition écologique dans l’industrie française. Les entreprises et startups industrielles sont invitées à déposer un dossier d’ici le 16 septembre pour tenter de percevoir une aide financière, ainsi qu’un accompagnement au développement de leur concept.

L’industrie du futur en ligne de mire

« Nous avons créé Altheora Shift, notre laboratoire d’innovation, pour imaginer des solutions technologiques inédites », explique Bénédicte Durand, directrice générale d’Altheora. « Et c’est dans ce cadre que cet appel à projets industriels est né en 2021. Les Boosters sont pour nous un moyen de faire émerger de nouvelles idées autour de l’industrie, en sortant du cadre classique. »

Avec cette initiative, inédite dans son secteur, Altheora souhaite faire grandir des projets innovants et durables autour des matériaux composites, porteurs de l’industrie du futur. L’ambition de la société, fondée en 1934, est de créer un véritable écosystème industriel au sein duquel l’éco-responsabilité devient un facteur d’innovation et de performance.

3 critères d’évaluation, 2 catégories d’acteurs et une belle dotation

La catégorie « Booster’In », dotée de 100 000 €, s’adresse aux entreprises industrielles souhaitant accélérer la production d’un projet innovant et éco-responsable autour des matériaux composites et thermoplastiques. « Booster’Up » est, quant à lui, destiné aux startups désirant plancher sur des solutions 4.0, avec une dotation d’une valeur de 50 000 € à la clef. Le jury, composé de six experts de l’industrie française, sera chargé d’évaluer les projets déposés en fonction de leur ambition industrielle, leur degré d’innovation, ainsi que leur impact environnemental.

« La première édition des Boosters a couronné des lauréats formidables ! » s’exclame Bénédicte Durand. « Pour cette seconde édition, j’attends que les projets aient une démarche responsable robuste et qu’ils soient toujours plus innovants. Ils devront répondre de façon originale à une question n’ayant pas encore trouvé de réponse sur son marché. Et peut-être même dans des domaines auxquels nous n’aurions pas pensé au premier abord. »

French Fabeuses et French Fabeurs, vous avez jusqu’au 16 septembre pour déposer votre candidature sur la plateforme dédiée à l’événement et tenter de succéder à Caerostris et Ceercle, récompensés lors de l’édition 2021 !

À lire également – Réindustrialisation : Bpifrance consolide son action en faveur de l’industrie