Au micro de la Bulle French Fab lors de Big 2021, Rémy Barthelme, président de STREIT Groupe et Hervé Gestas, directeur général de Setforge ont raconté comment leur rencontre les a menés à gagner un marché à l’international.  

La première est spécialisée dans l’usinage et l’assemblement de composants mécaniques, la deuxième est spécialisée dans la fabrication de pièces forgées. Œuvrant toutes les deux dans le secteur de l’automobile, les entreprises STREIT Groupe et Setforge sont parvenues à décrocher un gros marché en Allemagne en combinant leurs compétences.  

La solidarité et la confiance au service du business 

Si les deux sociétés se connaissaient mais gardaient leur distance de par la similarité de leurs activités, leur intégration commune à l’accélérateur Bpifrance dédié à la filière automobile a changé la donne. Si la Covid-19 est passée par là et a coupé court aux diverses initiatives proposées par le programme, elle a aussi rapproché les membres de la promotion. Après avoir tissé de premiers liens, Rémy Barthelme et Hervé Gestas ont noué une relation de solidarité pour faire face à la crise. Et aux deux dirigeants de se faire confiance pour mieux collaborer.  

Repéré par directeur général de Setforge, un programme automobile lancé par Wolkswagen a conduit les deux entreprises à allier leurs forces pour remporter un marché 100% allemand. Rencontres entre les équipes, discussions business et échanges autour de valeurs communes… STREIT Groupe et Setforge ont fini par décrocher ce gros contrat de concert. Une victoire qui a confirmé la vision d’Hervé Gestas : « En France, il faut chasser en meute ».