Jeudi 9 décembre a sonné le lancement du 100e accélérateur de Bpifrance. Durant 18 mois, il réunira 21 PME autour d’une même thématique : l’Industrie du Futur.  

« Nous allons traiter à peu près toutes les dimensions de l’Industrie du Futur. Travailler notre marque-employeur, inventer de nouveaux business modèles, remettre le client au cœur des sujets… L’objectif final de cet accélérateur, c’est de passer d’une logique de faire à une logique d’être. ». Le programme est vaste pour Hervé de Malliard, dirigeants de MGA Technologies, et ses 20 camarades de promotion. Près de 10 mois après la labellisation de la nouvelle Filière « Solutions Industrie du Futur » par le Conseil National de l’Industrie, l’heure est à l’accélération pour ces 21 entreprises, qui durant 18 mois vont bénéficier de conseils, formations et mises en relation sous l’égide de Bpifrance et l’Alliance Industrie du Futur.  

L’Industrie du Futur, un enjeu sociétal et business 

 « Il ne peut y avoir d’industrie forte en France sans un secteur des machines et solutions intelligentes de production innovant et dynamique. », affirment d’une même voix Guillaume Mortelier, directeur exécutif en charge de l’Accompagnement chez Bpifrance et Frédéric Sanchez, président de l’Alliance Industrie du Futur. Plus qu’une industrie forte, c’est une société solide que doit bâtir l’Industrie du Futur. « Construire la colonne vertébrale de notre économie » pour Hervé de Malliard, « faire face aux transformations du monde » pour Stéphane Fauth, président de Norcan accéléré lui aussi… Derrière ces missions communes aux industriels du Coq Bleu se cache un objectif concret : offrir des solutions intelligentes capables de répondre aux nouveaux besoins et usages. Dans ce cadre est née cette 100e promotion, prête à traiter toutes les dimensions de l’Industrie du Futur pour mieux les maîtriser.  

A échelle de l’entreprise, être de celles qui bâtissent l’Industrie du Futur d’abord, qui ont intégré l’Accélérateur ensuite, a plus d’un avantage. Accroitre la performance commerciale, challenger son business model ou son organisation : tout en poursuivant une mission pour le bien commun de l’industrie, l’Accélérateur Solutions Industrie du Futur est conçu pour permettre aux entreprises de gagner en performance. Et parce qu’ils ont déjà été accélérés, Hervé de Malliard et Stéphane Fauth le savent, les bénéfices sont concrets : l’augmentation du chiffre d’affaires, le développement de nouveaux marchés ou encore l’amélioration de la marque employeur ont été cités par les deux French Fabeurs.  

Avancer en collectif pour enrichir sa stratégie 

Autre retour d’expérience commun à Hervé de Malliard et Stéphane Fauth : la force du collectif. « Le fait d’être avec mes pairs, d’avancer avec des gens qui connaissent les mêmes enjeux de transformation dans d’autres domaines que le mien va me donner des clés pour me structurer », s’enthousiasme Stéphane Fauth. Machines, composants, solutions digitales, data… Si les accélérés de cette promotion ont pour point commun le fait d’offrir des solutions, tous ne touchent pas à la même spécialité. De quoi enrichir les échanges, dans une aventure où le partage d’expérience tient une place capitale.  

Par ricochet, les bénéfices du travail collectif se font également ressentir au sein même des entreprises : « Faire partie de cette dynamique, c’est entrainer les autres offreurs de solutions, mais également nos clients et nos équipes. Au-delà de l’économie qu’on modernise avec nos actions communes, c’est tout l’écosystème qui est activé », affirme Hervé de Malliard. Un écosystème qui, à l’échelle globale de l’industrie comporte de multiples acteurs, qu’il convient de fédérer pour faire briller le Coq Bleu. « Avec l’Industrie du Futur, il s’agit aussi de retrouver ensemble notre fierté, de montrer qu’on a toutes les solutions ici en France et qu’on peut accélérer les transformations de notre industrie. C’est comme ça qu’on pourra reprendre notre souveraineté dans l’échiquier mondial », conclut le dirigeant de MGA Technologies.