Au micro de la bulle French Fab lors de Big 2021, Emmanuel Bricard, directeur des systèmes d’information d’elm.leblanc a présenté une solution de réalité mixte baptisée « Iron Men ». Celle-ci renforce les capacités de l’humain au centre des processus en développant la formation, la montée en compétence et la polyvalence des opérateurs. 

« Quand on développe une solution informatique, c’est pour améliorer le quotidien de ses utilisateurs », affirme Emmanuel Bricard, directeur des systèmes d’informations d’elm.leblanc, une entreprise spécialisée dans la construction de chaudières et de chauffe-eaux individuels à gaz. Cette société a récemment développé une solution de réalité mixte (qui mêle réalité augmentée et réalité virtuelle), nommée « Iron Men », qui guide les opérateurs en temps réel à leur poste de travail à l’aide d’un casque. « C’est comme un cockpit numérique qui accompagne les ouvriers dans leurs tâches ».

Développer la flexibilité des opérateurs

Née d’un partenariat entre elm.leblanc, l’Institut Mines-Télécom et trois laboratoires de recherche, cette solution sert à l’origine à répondre aux besoins de main-d’œuvre ponctuels de l’entreprise. « Notre activité répond à des enjeux de saisonnalité. L’hiver, nous avons une hausse de la demande. Pour y répondre, nous avons donc besoin d’embaucher des personnes en intérim et de les former rapidement », indique le directeur des systèmes d’informations. Au-delà de former les nouveaux arrivants, « elle permet de développer de la flexibilité et de la polyvalence », poursuit-il.

Emmanuel Bricard voit dans la réalité mixte un moyen d’attirer de nouveaux talents séduits par les nouvelles technologies. Désormais l’entreprise souhaite démocratiser « Iron Men » en la rendant adaptable à d’autres usines.

 

Pour en savoir plus sur la réalité mixte et sur la technologie d’elm.leblanc, retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Emmanuel Bricard.