Parmi les 30 milliards d’euros déployés dans le cadre du plan d’investissement « France 2030 », 800 millions seront consacrés à la robotique industrielle.  

30 milliards d’euros de financements : c’est la somme annoncée par Emmanuel Macron le 12 octobre, lors du lancement de « France 2030 ». Un plan d’investissement qui vient prolonger les actions déjà engagées dans le cadre de France Relance, et dont 9 objectifs sur 10 sont consacrés aux entreprises du Coq Bleu. A l’occasion d’un déplacement à Saint-Etienne pour visiter l’usine Siléane (spécialisée en robotique, vision et intelligence artificielle), le chef de l’Etat a détaillé l’un des enjeux du programme.  

 La robotique industrielle au cœur des investissements 

Découpée en deux volets, l’enveloppe de 800 millions d’euros dédiée à la robotique industrielle est, d’après Emmanuel Macron, « clé, surtout dans une logique où l’on veut pouvoir relancer l’industrie, réindustrialiser notre territoire ». Ainsi, 400 millions d’euros seront distribués aux acteurs de la production de machines et robots fonctionnant avec des logiciels ou de l’intelligence artificielle embarqués. L’autre moitié de l’enveloppe sera quant à elle consacrée à l’accompagnement de « la transformation de sites industriels qui vont de manière massive vers de la machine intelligente ». 

Des investissements qui confirment que l’innovation est le fil rouge de l’Etat dans son action pour la réindustrialisation de l’Hexagone. « Nous allons aider au déploiement d’une vraie transformation industrielle qui permettra de réindustrialiser la France, plutôt que de regarder les solutions d’il y a 30 ans […] La nostalgie n’est pas bonne conseillère », a déclaré Emmanuel Macron.