Le Global Innovation Index 2021 hisse la France au 11e rang des pays les plus innovants du monde.  

16en 2019, 12e en 2020, 11e en 2021 : dans la course mondiale à l’innovation, la France continue de gagner du terrain. Publié par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), le Global Innovation Index annuel confirme que l’économie hexagonale peut compter sur la recherche, l’innovation et ses nouvelles technologies pour améliorer sa compétitivité.  

Domaine le plus fructueux en termes d’innovation en France : la créativité. Avec une ascension de 7 places par rapport à l’année 2020, l’Hexagone s’est particulièrement distingué en matière d’actifs immatériels. Le Coq Bleu n’y est pas pour rien, puisque la plus forte progression bleu-blanc-rouge sur ces actifs concerne les dépôts de dessins industriels, avec un gain de 13 places enregistré par l’OMPI. Une capacité à innover qui a également permis à la France de renforcer son attractivité hors des frontières. Première du classement européen d’après le baromètre EY, elle a vu son nombre de projets étrangers surpasser celui du Royaume-Uni et de l’Allemagne, respectivement en 2ème et 3ème position. 

Une ascension portée par les soutiens publics 

Derrière ces bonnes nouvelles, plusieurs initiatives du gouvernement. Un communiqué rappelle notamment les actions réalisées dans le cadre de la loi PACTE, qui a facilité la collaboration entre chercheurs et entreprises, et du plan Deeptech, qui a quant à lui favorisé l’innovation des startups technologiques en renforçant leur financement. France Relance et le quatrième Programme d’investissement d’avenir (PIA4) ne sont pas en reste. Grâce au premier et les différentes initiatives menées en faveur de l’Industrie du Futur, la transformation numérique des entreprises et la modernisation de leur outil de production a profité des fonds libérés dans le cadre de la crise de la Covid-19. En parallèle, avec 10 milliards d’euros dédiés au financement des filières émergentes à fort contenu technologique (sur les 20 milliards déboursés par l’Etat), le PIA4 annoncé en janvier 2021 a notamment favorisé l’accélération de l’innovation en France.  

« Le Gouvernement a fait le choix de la réindustrialisation de nos territoires, et d’un soutien sans précédent à l’innovation et à l’accompagnement des transitions numériques et écologiques. Cette politique produit des résultats concrets, qui font la différence et qui sont remarqués par les organismes internationaux. Le plan d’investissement annoncé par le Président de la République permettra d’inscrire cette dynamique dans la durée. », déclare la ministre déléguée chargée de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher.