Le salon Global Industrie revient du 6 au 9 septembre 2021 à Eurexpo Lyon. La French Fab sera présente à l’appel, accompagnée de huit startups industrielles.   

Réunissant tout l’écosystème industriel, des startups aux grands groupes, en passant par les incubateurs, les fabricants d’équipements ou de solutions industrielles, le salon Global Industrie posera de nouveau ses valises à Lyon à la rentrée. La French Fab, l’Alliance Industrie du Futur et Business France seront présents à l’événement pour représenter la communauté du Coq Bleu. 

L’ensemble de l’écosystème industriel réuni

“En 2021, le plus grand salon industriel de France revient avec un appétit féroce !”, peut-on lire sur le site de l’événement. Pour palier les bouleversements liés à la crise sanitaire, Global Industrie avait lancé en début d’année son programme « GI Booster de Relance », réunissant un ensemble d’événements complémentaires. Après avoir alimenté les acteurs de l’industrie d’émissions thématiques, visites virtuelles d’usines, et autres rendez-vous d’affaire, le programme arrive à son étape phare : le salon international. Au programme, 110 000 m² d’exposition, 2500 exposants couvrant l’ensemble de l’écosystème industriel (dont 40% d’étrangers) et près de 1500 machines en fonctionnement. 

Présente durant tout l’événement, La French Fab présentera, entre autres, 8 startups industrielles et leurs innovations. Seront ainsi présents les 6 et 7 septembre :

  • CosmoTech : qui développe des jumeaux numériques simulables à 360°, qui permettent aux décideurs industriels de visualiser les impacts futurs d’une décision stratégique ou opérationnelle ou d’une perturbation sur l’ensemble de leur organisation.
  • Fieldbox : plateforme de collecte et d’analyse des données industrielles, permettant d’obtenir des prévisions très fines en matière de flux de production, de qualité ou de maintenance, afin d’optimiser les process opérationnels.
  • Mobility Work : plateforme de Gestion de Maintenance Communautaire qui permet aux membres de s’échanger des pièces détachées et des conseils sur plus d’1 million d’équipements industriels afin d’améliorer les interventions des équipes de maintenance et faciliter la prise de décision.
  • Asystom : qui développe des solutions associant capteurs et intelligence embarquée pour prévenir les pannes d’équipements industriels grâce à l’analyse de l’empreinte « digitale » de fonctionnement d’une machine et la prédiction des potentiels dysfonctionnement.

Les deux jours suivants, les 8 et 9 septembre, de nouvelles startups viendront animer le stand du Coq Bleu :

  • Notilo Plus : drone sous-marin et plateforme cloud permettant de réaliser des missions d’inspection ou de surveillance des bateaux et d’infrastructures immergées, afin d’identifier des points d’attention, suivre l’évolution de travaux ou générer des rapports de contrôle et conformité.
  • Extrality : plateforme de simulation numérique dédiée au design industriel, qui s’appuie sur des algorithmes de Machine Learning pour prédire les comportements des fluides ou étudier l’aérodynamisme d’un modèle.
  • SightCall : solution permettant aux techniciens de terrain d’accéder immédiatement à des experts à distance via un mobile ou des lunettes connectées, afin de recevoir une assistance en directe et des informations contextuelles en réalité augmentée pour une résolution rapide et juste de tâches complexes (maintenance, réparation, inspection).
  • MIP Robotic : robot collaboratif à 4 axes pouvant adresser différents cas d’usages industriels : assemblage, vissage, dépose de liquide, chargement de machine, pick & place, tri de composants, conditionnement…

Plus d’informations sur le site de l’événement.