Basée à Argenteuil dans le Val-d’Oise, la PME spécialiste des compresseurs d’air depuis plusieurs décennies a intégré l’Accélérateur PME industrielles de Bpifrance en janvier 2020. Ce programme d’accompagnement intensif, qui s’étend sur 2 ans, vise à révéler le potentiel des PME françaises, les inscrire sur des trajectoires de croissance pérennes et les faire jouer collectif. 

Dernier concepteur et fabricant sur mesure de compresseurs d’air en France, la société Ervor fait partie de la nouvelle promotion du programme Accélérateur PME industrielles de Bpifrance. Spécialisée à l’origine dans le démarrage pneumatique des gros moteurs diesel (groupes électrogènes de secours et moteurs de propulsion sur les navires), elle s’est repositionnée sur l’ingénierie de l’air comprimé depuis que Laurent Vronski, petit-fils du fondateur, en a repris les rênes en 1993. « La mission de l’accélérateur est double : injecter des vitamines dans les entreprises en leur donnant accès à un programme très intéressant avec des formations de premier ordre et rapprocher des entreprises susceptibles de s’aider mutuellement à grandir », indique le PDG.  

Des synergies pour créer des solutions globales  

Pour Laurent Vronski, « Bpifrance joue un rôle de fédérateur et d’entremetteur très performant et agit comme une plateforme de mise en relation, à l’image d’une abeille qui transporte le pollen de fleur en fleur ». Le dirigeant a déjà participé à 2 réunions en plénière et suivi deux formations stratégiques, dont une sur le leadership et une autre sur les nouveaux business models. Et cela n’est que le début. « Cela incite à réfléchir sur des problématiques en groupe, permet de confronter des opinions et des expériences. Ce programme crée des synergies et permet d’attaquer des marchés avec une réponse globale en concevant des solutions à plusieurs », commente-t-il.  

Un lieu d’échanges sur des problématiques communes 

En « échangeant très librement » avec les autres dirigeants d’entreprises membres du programme, Laurent Vronski s’est aperçu qu’ils rencontraient des problématiques communes, même si elles s’articulent dans des secteurs différents. Par exemple la gestion d’équipe ou la rapidité du changement des modèles.  

Selon le dirigeant, les espaces économiques se reconfigurent avec un barycentre qui se déplace vers l’Asie – un enjeu important pour Ervor. Des changements encore plus importants s’annoncent dans les 10 ans à venir : changement de comportements des clients avec des départs à la retraite imminents, changements géopolitiques, économiques… « On aura de plus en plus besoin de PME agiles et novatrices en termes de solutions. Chez Ervor, nous voulons grandir mais pas grossir. Le digital va continuer à modifier la manière dont nous menons nos affaires et concevons nos produits. L’idée est que désormais les entreprises chassent en meute », déclare-t-il. Une idée portée par l’accélérateur, dont l’un des objectifs est de créer des synergies entre les différents acteurs.  

Les chiffres clés : 

Création : 1945
Effectifs : moins de 45 salariés
Des produits de 5 kg à 50 tonnes 
Export d’air dans 38 pays (90% de leur production)