L’« Industrie du Futur » portée par la création d’une nouvelle filière industrielle, le fabricant de médicaments Delpharm soutenu par France Relance pour sa production Made in France du vaccin contre la Covid-19… Découvrez les actualités qui ont animé la communauté du Coq Bleu cette semaine  

La filière « Solution Industrie du Futur » labellisée 

Réuni sous la présidence de Jean Castex, Premier Ministre, et en présence de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance et d’Agnès Pannier-Runacherministre déléguée chargée de l’Industrie, le Conseil National de l’Industrie (CNI) a labellisé une toute nouvelle filière industrielle, la filière « Solution Industrie du Futur ».  

Portée par l’Alliance Industrie du Futur, son Contrat Stratégique s’appuie sur deux priorités : « renforcer l’impact de France Relance sur le tissu industriel français, en particulier vis-à-vis des filières du CNI qui font appel à de nouvelles solutions pour moderniser leur appareil de production ou se réorienter pour créer davantage de valeur ; créer une communauté visible et l’organiser autour d’une plateforme numérique, le Hub de la Filière Solutions Industrie du Futur. », explique un communiqué. Au total, 32 000 entreprises et 500 000 salariés sont concernés.  

Réouverture du guichet Industrie du Futur 

Ouvert en octobre dernier et doté de 40 millions d’eurosle guichet « Industrie du Futur » a pour objectif de permettre aux PME et ETI de bénéficier de l’aide aux investissements vers l’Industrie du Futur mise en œuvre dans le cadre de France Relance.  

Clôturé fin décembre, le guichet devrait entamer sa deuxième session dès le 1er mai. D’après L’Usine Nouvelle, une enveloppe de 200 millions d’euros supplémentaires lui sera allouée en 2021, soit 60 millions d’euros de plus qu’annoncé en octobre 2020. D’après les informations données par le Gouvernement lors de l’ouverture du premier guichet le 28 octobre, le dispositif devrait également être reconduit en 2022 à hauteur de 100 millions d’euros.  

Le vaccin Made in France est entré en production 

La première usine française en charge de la production des vaccins Pfizer/BioNTech contre la Covid-19 a débuté son activité mercredi 7 avril. Le sous-traitant français Delpharmpropriétaire du site de Saint-Rémy-sur-Avre, en Eure-et-Loir, annoncé commencer par des lots-test pour mieux basculer ensuite, après validation des instances concernées, sur le remplissage et le conditionnement des lots commerciaux.  

Porté par France Relance et soutenu à hauteur de 20 millions d’eurosDelpharm devrait bientôt augmenter sa capacité de production en réservant son usine de Chambray-les-Tours, en Indre-et-Loire, à ce même projetCette seconde étape devrait démarrer en 2022 et conduire à la création de 70 emplois