Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher ont dévoilé les 205 nouveaux projets d’investissement productifs soutenus par les fonds de modernisation et de diversification des filières automobiles et aéronautiques.  

Très durement touchées par la crise, les deux filières automobiles et aéronautiques font l’objet d’une attention toute particulière de la part du gouvernementSuite aux appels à projets et à l’appel à manifestation d’intérêt lancés l’été dernier, 205 nouveaux lauréats sont cette semaine venus s’ajouter aux 287 projets déjà dévoilés par la ministre de l’Industrie. Ils seront soutenus à hauteur de plus de 174 millions d’euros par l’Etat et totalisent 443 millions d’euros d’investissements productifs.  

1450 projets d’ores et déjà déposés  

Côté fonds de modernisation, de diversification et de verdissement des procédés de la filière aéronautique, plus de 650 dossiers complets ont été déposés à date suite à la reconduction de l’appel à projets lancé le 1er septembre 2020. Mis en place pour « permettre aux acteurs de la filière aéronautique de rebondir en développant des chaînes de valeur d’avenir ou stratégiques » précise un communiqué, ce fonds est doté à hauteur de 300 millions d’euros par France Relance.  

Le fonds de soutien aux investissements de modernisation de la filière automobile, qui « vise à aider les entreprises à gagner en compétitivité, par une accélération des investissements d’automatisation et de numérisation de leurs procédés industriels », se voit quant à lui allouer une enveloppe de 600 millions d’euros par France Relance. Depuis l’appel à manifestation d’intérêt lancé du 23 juin au 31 juillet dernier, et suite à l’appel à projets ouvert le 1er septembre, près de 800 industriels ont déposé leurs candidatures 

En tout, 1450 candidatures ont été déposées dont 492 ont été retenues pour bénéficier des fonds ouverts dans le cadre de France Relance. Les entreprises choisies (dont 60% de PME et 24% d’ETI) représentent désormais un investissement industriel de plus d’un milliard d’euros à l’échelle nationale et bénéficieront d’un soutien de la part de l’Etat de plus de 431 millions d’euros. 

Vous avez jusqu’au 1er juin 2021 pour déposer vos candidatures à l’appel à projets.