35 chefs d’entreprise, dont des industriels ont publié une tribune incitant leurs homologues à soutenir l’emploi des jeunes en proposant 100 000 offres d’emploi d’ici fin janvier, sur la plateforme « 1 jeune 1 solution ». 

« Ne laissons pas tomber nos jeunes. Ils ont besoin de nous. Engageons-nous. », conclut la tribune rédigée par 35 chefs d’entreprise. Ils appellent à proposer 100 000 offres d’emploi pour les jeunes avant fin janvier sur la plateforme 1jeune1solution.gouv.fr. Parmi ces PDG, des industriels comme Xavier Huillard, PDG de Vinci, Anne-Sophie Panseri, PDG de Maviflex ou encore Sylvie Jéhanno, PDG de Dalkia 

50 000 offres d’emploi déjà disponibles 

La plateforme lancée par le gouvernement en novembre dernier compte déjà 50 000 offres. « Faisons grimper ce chiffre. Notre objectif : pouvoir proposer plus de 100.000 offres d’emploi d’ici à fin janvier. », peut-on lire dans la tribune publiée dans le JDD. Pour soutenir la démarche, Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a annoncé la prolongation des aides pour l’embauche de l’opération “un jeune, une solution”, instaurées en juillet dernier. Cet allongement concerne la prime de 4 000 euros annuel pour l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans ou les 5 à 8 000 euros d’aides pour un contrat d’apprentissage. 

Grâce à ce dispositif, la ministre affirme que plus d’un million de jeunes ont été recrutés en CDD d’au moins trois mois ou en CDI, entre août et fin novembre, soit “presque autant qu’en 2019“. Elisabeth Borne rappelle également le succès de l’apprentissage avec 440 000 contrats signés en 2020, contre 353 000 en 2019.