Barbara Pompili, Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher ont dévoilé les 16 premiers projets lauréats des appels à projet en faveur de la décarbonation de l’industrie.  

1,2 milliard d’euros, c’est l’enveloppe allouée par France Relance pour accompagner la décarbonation de l’industrie, améliorer son impact environnemental et sa compétitivité. 60,7 millions d’euros du fonds seront dédiés aux 16 premières usines lauréates des appels à projets « Efficacité énergétique » et « Chaleur industrielle issue de la biomasse », pour un investissement industriel total de 291 millions d’euros.  

Deux nouveaux appels à projets lancés en février 2021 

Répartis sur l’ensemble du territoire, les projets lauréats concernent, pour 14 d’entre eux, l’amélioration de l’efficacité énergétique des sites industriels. Les deux autres visent quant à eux l’évolution des procédés permettant de réduire les émissions. En tout, les usines sélectionnées devraient, grâce au financement de l’état, réduire leurs émissions de CO² de 237 000 t CO²/an, soit 10% en moyenne.  

Un communiqué précise que d’autres lauréats seront dévoilés dès février 2021, et annonce l’ouverture de deux nouveaux appels à projets en faveur de la décarbonation de l’industrie durant le premier trimestre 2021. « Décarboner et relocaliser sont deux faces de la même politique industrielle. Soutenir une production bas carbone en France, c’est ancrer les activités et les emplois dans les territoires et construire l’avenir de notre industrie. Localiser les activités en France, c’est réduire notre empreinte climatique et lutter contre les fuites de carbone », déclare la ministre déléguée à l’Industrie Agnès Pannier-Runacher dans le communiqué.