Avec ses Innovation Hubs, Oracle France s’est donné pour mission d’accompagner les industriels dans leur transition numérique. La co-innovation et l’illustration par l’exemple sont au cœur du projet.

En mettant ses experts nationaux et internationaux au service des industriels français au travers de diverses initiatives (Data Center en France, Membre "Day 1 du projet de Cloud européen Gaia-X Europe, Data Center européens 100% Energie renouvelable, Incubation de startups manufacturières française, Implication des écoles françaises…), Oracle participe activement aux enjeux de formation, de relocalisation, de modernisation, et de développement durable et environnemental qui leadent aujourd’hui l’industrie du futur. A l’instar des dirigeants pour lesquels la transformation numérique s’est immiscée dans les impératifs de demain, le leader mondial de solutions logicielles dans le cloud à destination des entreprises doit s’adapter aux nouveaux enjeux de ses clients. De cette double nécessité est né un besoin pour l’une et l’autre partie, celui d’avancer main dans la main, et un projet, les Innovation Hubs.

« Les hubs ne sont pas juste des endroits où l’on vient assister à une démonstration. Ce sont des lieux où les clients se mettent à la page, et travaillent, de concert avec les équipes, pour déterminer les solutions qui pourraient leur convenir », explique Eric Prevost, vice président Industrie 4.0 et technologies transformationnelles chez Oracle. Et d’ajouter : “La question pour les industriels n’est plus le « pourquoi » de l’Industrie du Futur, c’est le « comment »”. Aux Hubs de les aider dans leur démarche de compréhension et d’adoption de ces nouvelles technologies.

Des illustrations concrètes et réalisables

Intelligence Artificielle, Blockchain, chatbots, réalité augmentée, réalité virtuelle… Les outils numériques se multiplient, leur utilisation creuse l’écart entre industrie d’hier et de demain. Derrière ce décalage se cachent, entre autres, des craintes liées à l’aspect non palpable des différents outils mis à disposition des acteurs industriels, mais aussi la difficulté d’intégrer ces nouvelles solutions à la stratégie globale des entreprises. Des sources d’hésitation transformées en enjeux par Oracle, qui à travers ses Innovation Hubs est parvenu à allier démonstration et réflexion collective.

« Pour qu’une transformation numérique fonctionne, il faut repenser la stratégie des entreprises dans leur globalité. Il faut expliquer que l’intérêt de la transition n’est pas juste d’installer une brique dans un endroit et d’attendre de voir comment ça se passe ». Le comment, nébuleux pour beaucoup, est ainsi porté par la vision long-termiste des experts d’Oracle, qui comptent sur les hubs pour accomplir deux choses : montrer que les solutions du futur doivent intégrer l’ensemble de la chaîne de valeur des entreprises, et de leur côté, suivre le fil rouge des avancées technologiques dont ils sont les démiurges. Ainsi, de Colombes, à Dubaï, en passant par Madrid, la pensée des experts d’Oracle multiplie ses points de rencontre avec ses clients pour mieux les faire avancer et s’imprégner, elle, de ses différents terrains de jeu. « Nous avons deux missions : illustrer ce que peut être l’industrie manufacturière de demain en montrant des choses pragmatiques et réalisables, et sur cette base, co-innover avec les équipes clientes et passer à l’exécution », résume Hajer Mabrouk, leader de la stratégie d’innovation.

Pour montrer, c’est sur des cas d’usage concrets que s’appuie l’équipe. Lionel Albert, Manufacturing Strategy Director explique : « Au travers de ces différents cas, nous illustrons tout d’abord une nouvelle façon d’interagir avec le système d’information. Ainsi par exemple, au lieu d’utiliser un clavier, nos personnages (patrons d’usine, directeurs logistiques…) posent des questions à un assistant digital. Nous avons pu, grâce à cela, démontrer la possibilité de suivre à distance ce qui se passe sur des lignes de production et, avec des capteurs, détecter des anomalies. Ce système permet à l’assistant digital de proposer un ordre de maintenance sur la machine en question. ».

Alerte d’incidents et suivi des différents capteurs d’un compresseur : mesure de la température, pression, vitesse et refroidissement

Co-innover pour promouvoir l’agilité

Avec les Hubs, un accompagnement et un suivi sont proposés aux industriels, invités à s’emparer des espaces physiques et à échanger avec des experts autour de cas concrets et réalisables. Pour que le « comment » s’éclaircisse auprès des industriels et des autres, les équipes misent ainsi sur des case study, mais aussi sur des ateliers et brainstormings communs entre clients et pôles R&D. Au cœur du projet, c’est la flexibilité des entreprises qui est challengée. « Avec la technologie digitale qu’on a choisie et le passage en mode Saas, nous avons créé un haut niveau de flexibilité. Mais sur ce secteur, l’agilité a besoin d’être cadrée”.

Ce cadre est nécessaire des deux côtés : chez les industriels, pour qui la technologie ne doit devenir ni un poids opérationnel, ni un coût, et chez les experts d’Oracle, qui doivent adapter l’ensemble de leurs solutions et leur mise en place en fonction de leurs interlocuteurs. Deux enjeux étroitement liés : « Ces dernières années, un gros travail a été réalisé sur l’industrialisation des solutions digitales, explique Eric Prevost. La technologie s’intègre de plus en plus au cœur des entreprises, les usages se multiplient, il faut impérativement éviter que les coûts explosent. ». Parce que ce désalignement entre les coûts informatiques et la production de marché des entreprises a pu être observé ces vingt dernières années, l’ensemble des use cases utilisés par Oracle dans les Innovation Hubs tiennent compte de cette contrainte. L’attention se concentre particulièrement sur l’effet d’échelle : « Si on met en place des solutions dans une usine, il faut s’assurer de pouvoir le faire dans les cent autres sans multiplier les coûts par 100. ». Cette même agilité, Oracle a dû en faire preuve pour pallier les difficultés liées à la Covid-19 et à l’impossibilité pour les entreprises de se déplacer. Les équipes sont actuellement en train de finaliser leur projet de visites virtuelles. L’objectif ici : continuer à mettre en avant l’innovation qu’ils portent avec leurs Hubs tout en rendant l’expérience accessible à tous, aux quatre coins du monde. Ou comment transformer les difficultés en opportunités.

Image à la une - visualisation des ‘niveaux virtuels’ dans une usine : Pilotage, Execution, Logistique