Le ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance publié un tableau de bord afin de suivre l’avancée du Plan de Relance déployé cet été par le gouvernement. Un outil qui permettra de suivre par étapes les résultats d’une quinzaine de mesures phares.  

Des premiers résultats encourageants  

Le tableau de bord mis en ligne sur le site du gouvernement présente les premiers résultats en matière d’écologie, d’emploi, d’économie et d’industrie. Sur le volet « cohésion », l’emploi des jeunes est maintenu grâce au dispositif de contrat d’apprentissage pour les moins de 26 ans. Avec ces aides, le gouvernement fait le choix de soutenir les jeunes et la formation vers les métiers d’avenir. Plus largement, c’est environ 696 000 contrats d’au moins 3 mois pour cette tranche d’âge qui ont été signés au mois d’août. Les aides se multiplient également envers les entreprises avec le dispositif de la prime à l’embauche 

Sur le volet écologie, avec le dispositif MaPrimeRénov’, plus de 135 000 projets de rénovation énergétique qui ont été menés à bien cette année grâce aux aides de l’Etat. Avec le bonus écologique et la prime à la conversion, ce sont à la fois le secteur automobile et l’environnement qui sont soutenus par l’Etat dans le cadre du projet de verdissement des parcs automobiles privés et publics.  

Un soutien aux industries françaises 

Côté industrie, ce premier compte-rendu sur le volet écologique comprend également des informations sur la décarbonation des entreprises et la rénovation thermique des bâtiments publics. 

Côté compétitivité, plusieurs mesures de soutien sont en cours d’exécution : relocalisation de secteurs critiques, développement de projets industriels dans les territoires ou modernisation, entre autres, des secteurs automobile et aéronautique. Dans ce cadre, les filières industrielles sont fortement soutenues par une enveloppe de 1,2 milliard d’euros investie dans les entreprises par le biais d’un appel à projet. Près de 6 000 d’entre elles (dont deux tiers sont des PME) ont déjà déposé leur dossier. 320 sociétés ont déjà pu bénéficier des 305 millions d’euros d’aides allouées par le gouvernementForts de ce succès et afin de poursuivre l’accompagnement aux industriels, un amendement a été déposé dans le cadre du quatrième projet de loi de finance rectificative pour renforcer les moyens prévus et le financement des projets sélectionnés.  

En complément des axes daides et de financements du plan de relance, le gouvernement soutient les entreprises françaises par le biais d’un renforcement des fonds propres, d’une aide à la numérisation et d’un soutien à l’export, autant de dispositifs mis en place pour accompagner les filières industrielles pendant cette période de crises sanitaire et économique« Ce tableau de bord s’inscrit dans la démarche de transparence, indispensable, de France Relance. […] Le soutien à l’innovation et à l’industrie est crucial pour garder notre indépendance technologique et notre compétitivité», affirme Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, secondé par Bruno Parent, président du Secrétariat général du plan de relance.