Le guichet de subvention permettant d’aider les entreprises industrielles à s’équiper pour améliorer leur efficacité énergétique est ouvert 

Actrice majeure de la relance économique du pays, l’industrie française, portée par France Relance, est au cœur de multiples enjeux. Parmi eux, la transition écologique et énergétique (TEE) et la décarbonation des entreprises du coq bleu, pour laquelle le gouvernement a décidé de consacrer 1,2 milliards d’euros d’ici 2022, dont 200 millions dès 2020.  

Une subvention débloquée pour les projets d’efficacité énergétique  

Annoncée par Barbara Pompili, Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher le 11 novembre, l’ouverture du guichet de subvention dédiée à l’efficacité énergétique donne l’accès à des financements à toute entreprise présentant un projet d’équipement d’une valeur de moins de 3 millions d’euros. 18 catégories de matériels sont éligibles, relevant de trois grandes familles :  

  • la récupération de force ou de chaleur qui inclut 11 catégories de matériels ; 
  • l’amélioration du rendement énergétique d’appareils ou d’installations, 3 catégories de matériels ; 
  • du matériel moins gourmand en émission de gaz à effet de serre, proposant des alternatives à des procédés alimentés par des énergies fossiles, 4 catégories de matériels. 

Attribuée par l’Agence de Services et de Paiement (ASP), cette aide financière sera accordée à toute entreprise mobilisant le guichet, après vérification au préalable de l’éligibilité de son projet sur devis. Le montant de l’enveloppe sera calculé selon le coût d’acquisition du matériel et d’un taux défini compris entre 10 et 50 %, en fonction de l’équipement et de la taille de l’entreprise.  

La liste complète des matériels éligibles et toutes les informations relatives au calcul de l’aide sont à retrouver sur le site de l’ASPLes entreprises concernées ont jusqu’au 31 décembre pour se mobiliser auprès du guichet.