Spécialiste en fabrication de tours de refroidissement, Jacir a choisi l’innovation pour accompagner au mieux ses clients dans une volonté permanente de préservation de l’environnement. Actrice hyperactive sur son terrain depuis près de 60 ans, l’entreprise mise sur le renouveau permanent pour se démarquer et maintenir sa place de leader sur le marché.

« Nous vendons du froid ». C’est ainsi que Doïc Hordern, PDG de Jacir, en résume très brièvement l’activité. Basée en France (IdF & Normandie) et en Allemagne, principaux marchés européens pour ce secteur de niche, l’entreprise propose des solutions techniques indispensables au bon fonctionnement de l’industrie et des acteurs du tertiaire. Un besoin nécessaire qui ne l’empêche pas d’innover au quotidien, pour se démarquer de ses concurrents d’abord, pour proposer des solutions répondant aux enjeux environnementaux ensuite.

Anticiper les enjeux industriels de demain grâce à la R&D

« Sidérurgie, industrie chimique, pharmacie, agroalimentaire… Dès qu’une usine produit, il y a un besoin de refroidissement ». Le créneau est bon, et les acteurs sont nombreux dès le début du siècle. Parmi eux, Jacir tire son épingle du jeu. Référente en France et en Europe, l’entreprise doit sa réussite à sa capacité d’évolution permanente et à son sens de l’anticipation. Au cœur de son ADN et de sa stratégie, la R&D lui permet de se renouveler année après année en proposant des solutions innovantes : « La R&D, c’est la planche de salut pour toute PME. Une PME qui n’investit pas dans la recherche est condamnée. », affirme fermement Doïc Hordern. Bien vivante et hyperactive, l’entreprise franco-allemande honore les paroles de son PDG en multipliant les brevets. Derrière chacun de ses nouveaux produits se cache une envie de combler ses clients en termes d’efficacité, mais aussi  de répondre aux enjeux de l’industrie de demain. Plus que jamais au centre de l’actualité, l’écologie guide ces ambitions.

L’environnement au cœur du positionnement de Jacir

Pour l’entreprise, le besoin de préserver la planète n’est pas le fruit d’une prise de conscience arrivée en cours de route. L’environnement est présent à la source, dans son positionnement produit. Jacir s’est en effet spécialisée dès ses débuts dans le refroidissement évaporatif, garant d’économies d’énergie largement supérieures à celle de la technologie concurrente, le refroidissement sec. Sur cette base, l’entreprise fait évoluer ses produits et la façon dont les clients peuvent en disposer. Quand certains fabricants choisissent des matériaux low cost et accessibles, Jacir mise sur des matériaux nobles (tels que les aciers inoxydables) mais générateurs d’économies d’eau significatives. Si ses produits sont plus onéreux que la moyenne, les technologies utilisées par l’entreprise apportent des gains d’exploitation significatifs pour ses clients : « En général, le retour sur investissement intervient en moins de 5 ans, et parfois en moins d’une année ».

La stratégie de l’entreprise s’appuie également sur une volonté de produire localement. Jacir possède deux usines, une en Normandie et une dans le Bade-Wurtemberg. Ce positionnement régional lui procure une combinaison d’atouts : proximité avec ses clients, personnel qualifié, et toujours, écologie. Ici aussi, il est question de retour sur investissement, mais pour le compte de l’entreprise : « avec notre stratégie de miser local intervient une problématique de coût de main d’œuvre. Ce coût est néanmoins compensé par les gains générés par la proximité des clients et la réduction de notre empreinte carbone. », explique Doïc Hordern. 70% de ce qui est fabriqué dans leur usine Normande, est installé dans l’Hexagone, et 80% de ce qui est produit en Allemagne est à destination du marché Allemand. Une fierté pour le PDG, et un atout de plus pour son entreprise.

Les nouvelles technologies au service de la planète 

Plus que jamais liées à la R&D, les nouvelles technologies participent elles aussi au rayonnement de Jacir et à son CV respectueux de la planète. Toujours dans cette volonté d’investir et d’anticiper les enjeux industriels futurs, l’entreprise a choisi, entre autres initiatives, d’utiliser les nouvelles générations de moteurs (moteurs à aimants permanents et moteurs à commutation électronique). Un pari qui, en plus de garantir une plus grande fiabilité à ses clients, contribue à réduire la consommation énergétique des tours.

Grâce à l’innovation toujours, l’entreprise est aujourd’hui la seule à pouvoir intervenir et augmenter la capacité thermique sur des installations existantes, sans augmenter la consommation énergétique, et tout en apportant une garantie de performance. Qui dit réchauffement climatique dit besoin accru de refroidissement chez certains clients : au lieu de multiplier par deux leur consommation énergétique, en misant sur la nouveauté, ils vont pouvoir compter sur la complémentarité des solutions de Jacir. Une prouesse rendue possible, entre autres, par le développement d’une nouvelle technologie - l’adiabatisation - qui combine le refroidissement évaporatif et le refroidissement sec.

Positionnement écologique, production locale, développement de nouvelles technologies… « Jacir n’a pas attendu d’être poussé par la réglementation pour faire évoluer son offre », affirme Doïc Hordern. Le chef d’entreprise a d’ailleurs accueilli avec enthousiasme le plan de relance qui consacre une grande place au verdissement de l’économie et aux investissements industriels. Malgré tout, s’il salue la mise en place des nombreuses mesures, le PDG est loin d’être surpris par ces enjeux évidents : « relocalisation des industries, diminution de l’empreinte CO2, réduction de la consommation d’énergie… Tout ce qui revient à l’ordre du jour aujourd’hui rejoint une stratégie que Jacir mène depuis plusieurs années. ». Encore une fois, une longueur d’avance pour cette entreprise.