Ça bouge dans nos territoires. Pour vous le prouver, La French Fab part à la rencontre des plus belles initiatives dans nos Fabuleuses Régions. Aujourd’hui direction, la Normandie pour découvrir le groupe Lemoine, le seul fabricant français à produire des écouvillons, objet essentiel pour le dépistage virologique du Covid-19.


Des cotons tiges aux écouvillons. Depuis son usine normande, l’ETI familiale Lemoine s’est lancée dans la lutte contre le Covid-19. Spécialisée dans la fabrication de produits de soin et d’hygiène à base de coton, comme les disques démaquillants ou les cotons tiges, l’entreprise a réorienté une partie de sa production pour produire des écouvillons.

Une ligne de production dédiée

« J’ai été alertée dès le 25 mars par un reportage sur la pénurie d’écouvillons qui pénalisait le dépistage. J’ai aussitôt pensé qu’il y avait une certaine similitude avec l’un des produits que nous fabriquons », explique Jeanne Lemoine, directrice générale du Groupe Lemoine.

Très vite les équipes de Lemoine France se mettent en ordre de bataille afin de produire ces longs batônnets ouatés permettant d’effectuer les prélèvements nécessaires pour le dépistage virologique du Covid-19. « Nous avons travaillé pendant une semaine avec nos collaborateurs, y compris le week-end avec notre sous-traitant de pièces détachées, afin d’être en capacité de produire ces écouvillons », ajoute la dirigeante.
Dans la foulée, une ligne de production dédiée est créée dans l’usine de Caligny (Orne). « Après les tests de validation et l’obtention de l’autorisation dérogatoire de l’ANSM*, la production a pu démarrer le 22 avril et les livraisons au service de Santé des Armées et l’AP-HP ont commencé les 23 et 24 avril »

« Nous concentrons tous nos efforts sur les besoins des tests en France »

Cette mobilisation totale et rapide, Jeanne Lemoine l’explique par la proximité entre tous au sein de l’entreprise : « Nous sommes une ETI familiale. Dès qu’un sujet est évoqué, il est rapidement étudié. Pour ce projet, nous nous sommes tous sentis investi. Et c’est grâce à notre savoir-faire et à notre agilité que nous avons été capables de nous adapter en un temps record et de trouver les bonnes solutions ».

Depuis le la fin du mois d’avril, l’entreprise peut produire jusqu’à 1,5 million d’écouvillons par semaine. De quoi atteindre l’objectif de 100 000 tests par jour fixé par le gouvernement. « Nous parvenons à répondre à la demande française. Nous avons des demandes de pays européens mais nous concentrons tous nos efforts sur les besoins pour les tests en France, nous nous y sommes engagé », affirme Jeanne Lemoine.

C'est d’ailleurs cet engagement du groupe qui fait la fierté des collaborateurs. « Rester ouvert pendant le confinement pour produire et livrer la grande distribution, c’était un devoir, mais rester ouvert pour, aussi contribuer à aider les services de santé, a donné à nos collaborateurs une autre dimension à leur quotidien…J’ai même entendu certains d’entre-eux dire “nous aidons la nation”. », conclut la dirigeante.

Groupe Lemoine en quelques chiffres

  • 1978 : date de création par Philippe et Jeanne Lemoine
  • 10 usines sur 5 continents
  • N°1 sur le marché des produits de soin et d’hygiène à base de coton en Europe et n°2 dans le monde

 

*ANMS : Agence nationale de sécurité du médicament