IN’dustrie dresse le portrait de ces nouvelles technologies qui réinventent le secteur. Sunna Design a mis au point une usine du futur qui facilite le travail des employés. L’entreprise fabrique des lampadaires solaires intelligents. 

« L’humain est au cœur de notre projet. Notre usine en est le reflet », affirme Ignace de Prest, directeur général de Sunna Design. Booster la compétitivité de son usine à l’international sans remplacer les humains par des machines, c’est le projet développé par l’entreprise bordelaise avec son usine 4.0. La startup, devenue scale-up, conçoit et produit des solutions innovantes d'éclairage public solaire adaptées aux environnements climatiques contraignants.

La technologie au service de l’homme

L’humain étant au cœur du projet, il se retrouve logiquement dans ses facteurs de production. L’usine, labellisée « vitrine usine du futur », a été pensée pour faciliter le travail des employés. « On a voulu se détacher de l’image traditionnelle qui colle à l’industrie, avec des tâches répétitives et à la chaîne. Il fallait une adhésion de nos équipes et donc développer l’outil autour de l’homme », souligne le directeur général. Le management suit la même logique avec des réunions mensuelles où toutes les équipes sont informées de l’avancée de chaque projet.

« Notre mission est d’améliorer la vie des gens avec l’énergie solaire », explique Ignace de Prest. Thomas Samuel, fondateur de l’entreprise a toujours défendu l’idée que Sunna Design devait avoir un impact social et environnemental. Grâce à une technologie de pointe, elle produit de l’éclairage public à partir des rayons du soleil, destiné à l’origine à des zones reculées, robustes et pensé pour durer dans le temps. « L’éclairage public est un vrai levier de développement économique et social ».

Des équipes polyvalentes pour une usine plus productive

Dès 2016, Sunna Design mise sur une usine du futur pour accroître sa production. En investissant 4,1 millions d’euros dans ce projet, la startup a multiplié sa capacité par dix. La technologie développée accompagne et facilite les tâches des employés pour produire plus vite et mieux. Chaque machine est équipée d’écrans qui indiquent la manœuvre à suivre et des caméras filment pour s’assurer que les pièces sont bien montées. « On a quatre étapes de production avec différents postes où les opérateurs sont polyvalents. Grâce à la technologie ils se forment plus rapidement ». Sunna Design a réduit son temps de formation de 80%.

« Le bilan est que positif. Nos équipes sont motivés, l’usine est un outil très compétitif avec des coûts fixes très légers et des coûts variables maîtrisés ». Ignace de Prest est également fier de son usine du futur, écoresponsable, en étant plus économe sur les consommables. La fabrique 4.0, sert de vitrine pour Sunna Design. « On la fait visiter à nos clients qui constatent nos valeurs à travers notre chaîne de production ».

L’usine, qui évolue en même temps que l’entreprise, lui a permis de devenir une scale-up et de s’adresser « à des pays plus matures et des environnements plus urbains comme les Etats-Unis ».

Sunna Design en quelques dates :

  • 2011 : Création de Sunna Design 
  • 2016 : Obtention du label « Vitrine usine du Futur » 
  • 2017 : Sunna Design reçoit le prix Bloomberg New Energy Finance 
  • 2019 : Lancement en Amérique du Nord d’un programme de financement pour l’éclairage solaire 
  • 2019 : L’offre de mobilier urbain se développe avec les premiers abri-voyageurs connectés