Bonne nouvelle ! L’engouement pour le Made in France est partout, même dans les sous-vêtements ! Pas étonnant qu’Eminence recrute. D’autant que le groupe travaille pour Le Slip Français, success story française.

Pas valorisé le Made in France ? Mais si ! Et de plus en plus ! Aujourd’hui, tout le monde veut des produits faits dans l’Hexagone. Y compris des sous-vêtements. L’impact de cet engouement se traduit logiquement par de nouvelles embauches chez les fabricants. 

Les sous-vêtements Made in France plébiscités

C’est ainsi le cas d’Eminence, un groupe spécialisé dans la confection de sous-vêtements pour hommes et basé à Sauve, dans le Gard. « Nous produisons entre 1 million et 1,5 million de pièces par an, pour nos marques propres ou pour des tiers, tels que Le Slip Français », précise son dirigeant, Dominique Seau.

 

Autre élément qui explique le besoin de main d’œuvre supplémentaire chez Eminence : ses salariés ont en moyenne 48 ans et 18 ans d'ancienneté. Il faut donc penser à la relève. Sans compter que, selon Dominique Seau, deux ans au moins sont nécessaires pour acquérir un vrai savoir-faire dans la confection. Et ce sont les professionnels chevronnés qui montrent aux jeunes. « Une belle façon de valoriser l’expérience des premiers et de former les seconds », relève Dominique Seau.

De nouveaux CDI chez Eminence

Depuis deux ans et demi, Eminence a embauché près de 25 personnes ! Aujourd'hui, en CDI. Et le groupe ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il lance actuellement une nouvelle campagne de recrutement. Avec de nouveaux CDI à la clé. D’autant que Le Slip Français indique ses besoins à horizon de trois ans à ses partenaires fabricants et donne ainsi de la visibilité aux industriels locaux.

Avec ses embauches, Eminence renforce le tissu économique local, les nouveaux emplois étant disponibles sur un territoire durement touché par le chômage. « Nous offrons des rémunérations de 12 % au-dessus du SMIC, ainsi que des primes de productivité et une participation aux résultats qui peut atteindre 1,5 mois de salaire sur un an », indique le président du groupe. « Parmi les 480 salariés du groupe, nous avons moins de 50 cadres », ajoute-t-il. Signe qu'Eminence s'appuie avant tout sur le savoir-faire technique et manuel, essentiel pour faire rayonner le Made in France.