Ils s’appellent Valentin, Chaïmae, Paul ou encore Abdelwakil. Leur point commun ? Ils sont étudiants aux Arts et Métiers et ont assuré, pendant la tournée d'été du French Fab Tour, l’animation de stands des partenaires de la French Fab. Des missions nouvelles pour eux. Nous avons recueilli leurs impressions. 

Un approfondissement de connaissances

Pour Valentin Iallonardi  : « travailler ensemble sur ce type d’événement, voir comment les équipes sont managées m’a beaucoup appris.» Mon rôle sur le stand de STMicroelectronics  ? « De la vulgarisation scientifique. J’ai beaucoup parlé de la fabrication des puces électroniques. Au fil des jours, j’ai approfondi mes connaissances notamment sur les matériaux. » Il précise  qu’il a trouvé  « beaucoup d’intérêt de la part du public pour le sujet présenté. »

Sur le stand, 3 activités étaient proposées :

  • l’apprentissage, la programmation ou encore la création d’actions avec un petit robot
  • la visite virtuelle des usines de STM via un casque de réalité virtuelle
  • un grand quiz sur l’entreprise après avoir fait un petit cours sur la fabrication d'un composant électronique -du sable à la solution.

La découverte de l’événementiel

Paul Maillefert, quant à lui, avait notamment pour mission de présenter son école, d’informer le public sur les différents cursus proposés dans une école d’ingénieurs. « J’ai découvert, avec Le French Fab Tour, l’expérience événementielle : la logistique, le rôle des animateurs, le management, la gestion des équipes ». Il ajoute que le contact avec le public a été très riche. Et que « il est vrai que l’industrie souffre d’un problème d’image, qu’il faut améliorer. En ce sens, l’initiative du French Fab Tour y participe grandement .»

 

Un enrichissement quotidien

Abdelwakil Benabdi : « Ce que m’a apporté cette expérience ? De nouvelles capacités en communication et de nombreuses rencontres très enrichissantes, sans oublier une visite de notre littoral ! » Chargé de présenter la maquette physique pédagogique - le gaz, accélérateur de la transition énergétique - proposée par Terega, Abdelwakil Benabdi  a montré au public comment on fabriquait le gaz, comment on le stockait. «  Il y a eu un grand intérêt. J’en ai profité d’ailleurs pour réaliser des interviews de responsables pour notre média étudiant « mister prepaX ».

Une expérience humaine forte

Chaïmae El Houjjaji a animé le stand de réalité virtuelle d’une visite d’ateliers de Schneider Electric. «  Les résultats de cette expérience ? J’ai amélioré mes capacités en communication car il faut adapter son discours au public qui s’arrête sur le stand (enfant, ado, adulte). En outre, l’animation ne se résume pas à assurer la présentation mais aussi à organiser, gérer son stand, ses stocks de goodies. Autre point positif : la diversité des postes proposés dans l’industrie. Bref,  Le French Fab Tour, c’est une une sacrée expérience humaine »

Arts et Métiers : ambassadeur de La French Fab

Le French Fab Tour poursuit sa tournée

Le French Fab Tour continue. Nous vous donnons rendez-vous :

  • le 17 septembre à Mantes-la-Jolie,
  • le 23 septembre à Ivry-sur-Seine,
  • le 26 septembre à Bordeaux,
  • et le 10 octobre à Paris lors de Bpifrance Inno Génération pour la dernière étape de ce tour de France de l’industrie