Régulièrement, nous vous faisons (re)découvrir un mot en lien avec le secteur de l’industrie, sur fond de légèreté. Aujourd’hui, on s’intéresse à la « réalité augmentée ».

Nous avons profité du French Fab Tour pour demander au public présent sur le village French Fab s’il connaissait la réalité augmentée. Attention spoiler… personne n’a la bonne réponse !

Non, la réalité augmentée (RA) n’est ni la « réalité en mieux » ni même une « réalité exagérée » ! Enfin bon, ça ne nous avance pas vraiment. Alors la RA, c’est quoi ?

Si l’on en croit différents sites web spécialisés dans ce domaine, la réalité augmentée peut se définir comme « le réel enrichi par le virtuel ». Ainsi, en combinant le monde réel avec des données numériques en temps réel, on obtient une réalité augmentée !

Tout ça, c’est bien gentil, mais comment ça marche concrètement ?
Eh bien il est nécessaire d’avoir soit un casque, des lunettes ou bien un écran de téléphone ou de tablette pour permettre à l’info numérique de venir se superposer au monde réel dans notre champ de vision.

De nombreux secteurs d’activité se sont déjà appropriés cette technologie comme le monde de la formation, celui des loisirs, la médecine, mais surtout l’industrie. Cette technologie peut par exemple donner des informations à des opérateurs pour faciliter l’assemblage d’objets.

Le saviez-vous ?

Holomake, start-up proposant des solutions innovantes de réalité augmentée, participe au French Fab Tour pour faire découvrir au public scolaire de la tournée une des applications de la réalité augmentée dans l’industrie

La réalité augmentée