Lancé en novembre dernier, le VTE a pour objectif de créer des liens entre les jeunes issus des grandes écoles et les PME des territoires. Découvrez l’interview d’Olivier Crus, président et directeur général de Reprotechnique, qui propose à ces étudiants de les rejoindre !  

« L’objectif pour un jeune c’est d’apporter sa pierre à l’édifice ! » Le VTE s’inscrit à un moment essentiel pour ces jeunes affirme Olivier Crus. « Cet âge représente le stade des questions sur son avenir. Ce dispositif offre la possibilité de découvrir la globalité d’une structure en étant au plus proche d’un dirigeant avant de s’orienter professionnellement ! » 

Pour quelles raisons avez-vous pris part à cette initiative ?  

Notre entreprise fait partie de la 2e promotion de l’accélérateur PME/ETI de Bpifrance. Dans ce cadre, nous avons entendu parler de ce nouveau dispositif qui correspondait parfaitement à nos besoins en termes de recrutement.  

Reprotechnique est une PME de 75 personnes qui travaille essentiellement en BtoB. Pas simple pour nous d’avoir une forte visibilité auprès des jeunes !  

Pourtant, nous sommes une structure à la pointe des dernières technologies. On a souvent l’image de la PME en arrière sur son temps... mais on est petits, on n’a pas les moyens d’être en retard !  

Quel est l’intérêt de ce dispositif selon vous ?  

Pour un jeune, cela permet de sélectionner les missions qui l’intéresseront le plus par la suite. Contrairement à un stage ou une alternance dans un grand groupe, ce volontariat dans une PME promet à ces futurs diplômés, durant une annéedes missions pluridisciplinaires au sein d’une entreprise à taille humaine ! C’est la possibilité d’avoir une première approche avec des rôles divers, mais surtout d’envergure.  

Á l’inverse, nous attendons de ces jeunes qu’ils viennent nous bousculer, nous déstabiliser. Les méthodes de travail évoluent de jour en jour grâce au numérique et c’est le rôle de ces générations de faire progresser l’ensemble de nos entreprises pour s’inscrire dans une logique de durabilité. 

Que diriez-vous à un jeune pour le convaincre de rejoindre l’industrie ?  

Que l’industrie regorge de missions passionnantes ! Aujourd’hui on voit beaucoup de jeunes qui « rêvent » de travailler dans un grand groupe ou dans une startup. Mais travailler dans une PME, c’est un entre deux entre la stabilité et la responsabilité 

Toutes ces missions proposées permettent à ces nouvelles générations de se créer une appétence pour le monde industriel mais également de monter en compétences.  Si l’on utilise l’appellation « Bras Droit du dirigeant » dans notre annonce, c’est parce que nous faisons vraiment confiance à la jeunesse !  

Découvrez les offres de cette PME sur le site du Volontariat Territorial en Entreprise !