La transformation digitale industrielle en France existe, comme le témoignent les labels “vitrine de l’industrie du futur”. Pour parler de ces initiatives inspirantes, Sawsen Ayari-Pouliquen de l’Alliance Industrie du Futur, Patrick Lamboley de Schneider Electric-Gimelec et Anne Vetter-Tifrit de Velum ont animé un atelier, lors de Bpifrance Inno Génération 2018, dans la bulle de La French Fab. Retrouvez leurs interventions en vidéo.

L’industrie du futur, une réalité européenne 
Chaque pays européen a son programme du futur dans l’industrie. L’industrie 4.0, c’est l’initiative allemande, pour l’Italie Piano industria 4.0… Les pays européens ont créé leur propre définition, en fonction de leur tissu économique local.  D’un pays à l’autre, les initiatives sont portées opérationnellement de manière différente (association, gouvernement...).”
… Et en France
“ En France, nous essayons de prendre le meilleur de chacun de ces programmes pour avoir une harmonisation européenne » Patrick Lamboley (Schneider Electric).”

Les vitrines Industrie du futur
Depuis sa création en 2015, l’Alliance Industrie du Futur a labellisé plus de 45 “Vitrines Industrie du Futur”. Ce label distingue des projets industriels remarquables et inspirants. Il est attribué aux sociétés ayant développé concrètement un projet novateur et mis en œuvre une fourniture de solutions technologiques ou méthodologiques d’origine majoritairement française.

♦ L'info de Sawsen Ayari-Pouliquen de l’Alliance Industrie du Futur : “Il faut consulter et visiter les vitrines de l’industrie du futur pour élargir ses connaissances, échanger avec des entrepreneurs qui ont vécu et réalisé une transformation numérique ou industrielle complète. Un échange de bonnes pratiques qui s’avère être un des leviers de progression essentiels.”

Deux exemples de vitrines de l’industrie du futur sont présentés :

L’usine Schneider Electric de Vaudreuil (Eure)
Première usine digitalisée du groupe, elle a été labellisée grâce à sa démarche d’expérimentation rapide, pour la mise en place de solutions de monitoring et de maintenance prédictive via la réalité augmentée.
La transformation numérique de ce site de production, qui fabrique des connecteurs électriques et variateurs de vitesses pour l’industrie, a nécessité notamment la mise en oeuvre de nouveaux outils numériques et cobotiques.

♦ L’info de Patrick Lamboley :"Dans une vision de l’industrie du futur entièrement digitalisé, on est obligé de se baser sur les grands standards et de jouer une ouverture internationale et européenne. »

Velum (Alsace)
La PME alsacienne est spécialisée dans des solutions d’éclairage LED intérieur pour les entreprises et commerces. Elle a été labellisée pour la très grande flexibilité de sa production qui permet à l’entreprise de proposer 145 000 références. A la base : notamment l’intégration du numérique, l’optimisation énergétique et une transformation de la supply chain set via le partage de certains équipements avec les industriels de la région, et surtout la place de l’humain au cœur de l’usine.

♦ L’info de Anne Vetter-Tifrit : « il faut penser « offreurs de solutions » pour passer le cap… ce sont des experts, qui apportent des innovations… » et ne pas oublier que la révolution industrielle passe par l’humain, et que la grande richesse de nos entreprises réside dans nos collaborateurs."

♦L 'info de la French Fab

Pour aller plus loin, rendez-vous le 10 octobre prochain à Bpifrance Inno Génération, 5e édition,… n’hésitez pas à vous inscrire dès maintenant !