Selon le dernier Sondage OpinionWay pour Arts et Métiers ParisTech, l’image de l’Industrie progresse du côté des lycéens. Les jeunes soulignent l’importance du secteur dans l’économie

Il valait mieux les séduire pour construire l’industrie de demain. Et c’est pari gagné : petit à petit, l’image écornée de ce vieux secteur est en train d’évoluer, notamment chez les jeunes. Selon le sondage OpinionWay pour Arts et Métiers ParisTech, 80% des lycéens déclarent avoir une bonne opinion de l’industrie, soit une hausse de 5 points en un an.  

 

Un blason redoré, en partie grâce au dynamisme du secteur et à ses efforts d’investissement en termes d’innovation. 88% des lycéens estiment d’ailleurs que les entreprises industrielles permettent d’être en contact avec des technologies de pointe. Ils sont autant d’innover. Mieux encore, les adolescents sont de plus en plus nombreux à avoir confiance en l’avenir de l’industrie (66%).  

Des emplois industriels qui paient plus que la moyenne  

Et pour cause, la plupart d’entre eux parviennent à se projeter et perçoivent même des capacités d’évolution au sein du secteur. Plus de trois quarts des sondés pointent la possibilité de se former et d’évoluer professionnellement tout au long de leur carrière.   

Des chiffres qui ne contrediront pas Agnès Pannier-Runacher. Lors de sa visite de l’usine de PSA à Sochaux, à l’occasion du French Fab Tour, la secrétaire d’Etat n’a pas tari d’éloges sur l’Industrie« Ce sont des emplois durables, qui ont un sens et qui payent 20% de plus en moyenne que dans d’autres secteurs ». Avant d’ajouter, « C’est dans l’industrie que l’on invente les solutions pour la transition écologique et énergétique ».  

Le « Made in France » séduit les lycéens  

Et la transition écologique, les jeunes semblent déjà s’en être emparé. Toujours selon le sondage, 40% des lycéens attirés par l’industrie aimeraient travailler dans le secteur des énergies renouvelables39% dans le secteur des équipements électriques, électroniques et numériques, devançant le secteur de la construction aéronautique et spatiale qui nourrit encore les fantasmes de 31% d’entre eux.  

Quant au label « Made in France », les jeunes semblent là aussi sensibles au prestige tricolore. 84% des lycéens déclarent qu’ils seraient fiers à l’idée de travailler dans une entreprise industrielle produisant du « Made in France ». Cocorico

La Technologie BIM, vous connaissez ? On a posé la question aux jeunes. C'est par ici