Les Journées Nationales Des Jeunes sont partenaires du French Fab Tour ! Nous sommes allés à la rencontre de Claudine Schellino Dadoun, fondatrice des JNDJ, afin de connaître sa vision de l'industrie de demain. Elle nous a notamment évoqué la nécessité de mettre en lien les acteurs industriels locaux et les jeunes.

 

 

 

Quels sont selon vous les défis que doit relever l’industrie française ?

En tissant des liens étroits avec les jeunes générations, le défi serait de construire ensemble l’industrie de demain.  Nous avons besoin d’une jeunesse confiante, ambitieuse qui comprenne la richesse des métiers industriels comme de l’entrepreneuriat. Il est essentiel de changer le regard porté sur le monde industriel et de le considérer comme une voie professionnelle d’avenir. Dans ce sens, les industriels ont un rôle majeur à jouer autour d’un enjeu commun : permettre aux jeunes de démystifier le monde du travail et leur donner envie de se projeter dans le monde des actifs.

Aujourd’hui, nous souhaitons démultiplier les rencontres sur l'ensemble du territoire pour sensibiliser et accompagner encore plus de jeunes vers des voies qui recrutent. Tous les entrepreneurs sont concernés pour attirer les meilleurs talents et les compétences adaptées à leurs besoins et inscrire enfin l'éducation au cœur de même de leur RSE.

 

Comment voyez-vous le futur de l’industrie ?

L’industrie a besoin des jeunes générations pour inventer le monde connecté de demain. L’industrie du futur est intégrée au parcours éducatif pour co-créer les conditions d’une orientation choisie. L’orientation est au cœur des industries. C’est pourquoi, les industriels ont un rôle majeur à jouer dans la responsabilité éducative de leur entreprise, au cœur même de leur RSE.  Ils peuvent être des acteurs efficaces au service de l’éducation des jeunes et contribuer au développement des talents dont ils auront besoin demain.

La méconnaissance des métiers est le frein à l’insertion professionnelle des jeunes et génère cette pénurie de talents due à une mauvaise orientation.

  • Pour les jeunes : l’objectif est de démystifier le monde du travail en allant à la rencontre de toutes celles et tous ceux qui incarnent un métier et le rendent concret ;
  • Pour les entrepreneurs de tous secteurs d’activité : de faire découvrir leurs métiers, de susciter des vocations, de communiquer sur les compétences dont ils auront besoin demain comme sur les formations qui mènent vers l’emploi.
  • Pour les enseignants : elle s’affiche comme le partenaire de la « découverte des métiers et du monde professionnel ».

 

Pourquoi le JNDJ est partenaire du French Fab Tour ?

Dans un monde où les innovations technologiques et numériques redessinent les contours de tous les métiers, bouleversant le concept même de travail, il est toujours complexe pour un jeune de trouver sa voie. Dans ce contexte, les actions menées dans le cadre des JNDJ s’avèrent en parfaite adéquation avec les enjeux de la tournée du French Fab : attirer les jeunes vers les métiers de l’industrie et susciter des vocations.

Nous sommes fiers d’accompagner le French Fab Tour pour encourager encore plus de  jeunes à venir découvrir la diversité des métiers industriels trop souvent méconnus. C’est aussi une occasion d’inviter encore plus d’industriels à ouvrir les portes de leurs sites aux collégiens et aux lycéens.  Rencontrer des professionnels qui partagent leur passion est un des meilleurs moyens de sensibiliser les jeunes aux métiers de l’industrie.

 

Depuis 8 ans, Les Journées Nationales Des Jeunes ont vocation à tisser des liens entre le monde de l’entreprise et celui de l’éducation nationale :  un facteur clé pour favoriser l’insertion des jeunes dans le monde professionnel.